Les Léopards seniors messieurs et dames de la boxe ont quitté Kinshasa ce samedi matin pour Libreville où ils vont prendre part aux 29ème Championnats d’Afrique des Nations à partir de ce lundi 13 mai.

C’est une délégation de 29 personnes dont 12 athlètes, 7 messieurs et 5 dames qui a effectué ce déplacement avec comme objectif de gagner le maximum des médailles possibles, ce après 3 mois de préparation passés à Kinshasa.

Nous y allons pour élever haut les couleurs nationales

On pouvait lire la détermination chez les fauves congolais avant de s’envoler pour Libreville, du capitaine de l’équipe, Éric KATOMPA, au dernier boxeur, l’envie d’entrer en compétition est grande après avoir passé 3 mois de durs travaux dans la capitale. Une première dans l’histoire de la boxe congolaise car avant les athlètes n’étaient internés que deux ou trois jours avant le début de la compétition, s’est réjoui le capitaine de l’équipe, Éric KATOMPA :  » Nous avons commencé notre préparation il y a très longtemps, 3 mois quasiment ; c’est ce qui manquait à notre fédération, interner les athlètes à temps pour leur permettre de bien se préparer. Avant, chacun s’entraînait de son côté pour un internement de 2 à 5 jours avant la compétition. Je remercie et félicite le directeur technique national, Valérie KAYUMBA, pour cette initiative de nous rassembler pendant une période de 3 mois durant laquelle il y a eu un suivi particulier pour chaque athlète. Aujourd’hui, je peux dire que tous les athlètes se portent très bien et sont en forme et nous allons à Libreville, pas pour blaguer mais pour élever très haut les couleurs nationales en remportant plusieurs médailles » a déclaré le candidat au titre de champion d’Afrique dans la catégorie mi-lourd.

Faire mieux qu’à Brazzaville, Sakobi attendue au tournant

Habitués à mieux se comporter lors des compétitions continentales, les léopards boxe de la RD Congo seront encore une fois très attendus à Libreville où ils devront faire mieux que leur moisson des derniers championnats d’Afrique qui ont eu lieu à Brazzaville où ils ont ramené 8 médailles dont 7 en bronze et une seule en or, lesquelles raflées par Marcella SAKOBI dans la catégorie de légers en battant aux points une nigériane en finale. La Championne d’Afrique, attendue au tournant dans la défense de son titre, promet de conserver son titre à Libreville. « Mon objectif est de conserver mon titre, rester au même niveau qu’en 2017 ou encore l’élever. Je remercie la fédération pour nous avoir permis de nous préparer durant 3 mois. En 2017, nous n’avons pas vécu un truc pareil, on nous avait appelé le jour même du voyage pour traverser, sans savoir l’état de santé et la forme physique de chaque athlète, mais Dieu a fait grâce, nous sommes partis avec beaucoup de volonté et nous avons réalisé cette performance là. Cette fois-ci il y a eu un suivi de chaque athlète afin d’éviter que nous puissions faire des choses qui peuvent nuire à notre santé et tout. Je remercie le Président Ferdinand LUYOYO et le Directeur Technique Valérie KAYUMBA pour cette initiative. Je compte garder très longtemps mon titre continental et il faut déjà le faire à Libreville, je suis déterminée. Voilà pourquoi j’ai supporté les exercices très durs que nous faisions pendant les entraînements. En 2017, j’étais débutante mais aujourd’hui je suis mûre » a-t-elle indiqué.

La mobilisation du Président LUYOYO

Un jour avant leur déplacement, les athlètes ont eu un dernier entretien avec leur Président de fédération, Ferdinand ILUNGA LUYOYO, qui leur a rappelé l’objectif pour lequel ils partent à Libreville ainsi que les attentes de la fédération, après avoir mis des moyens pour leur permettre de bien se préparer.

« Comme je vous l’avez promis le jour de notre élection, nous n’allons plus manquer aucune compétition internationale, et aujourd’hui je crois que vous le constatez par votre participation à plusieurs compétitions internationales. Vous allez représenter le drapeau national, vous êtes les boxeurs amateurs de la RD Congo, vous devez savoir que pour devenir professionnel, il faut d’abord exceller en amateur pour être vu par des agents. Ce sont vos carrières qui sont en jeu. Vous devez le mettre en tête, il faut que chacun d’entre vous se dise que je vais défendre mon pays, alors il faut que je me batte pour faire honneur à ce dernier.. Je vais que vous nous rameniez des médailles dans chaque catégorie mais pour y arriver, vous devez être très disciplinés; plus de 14 pays seront représentés et vous devez absolument ramener des médailles, j’ai confiance en vous et ne faites pas la honte de votre fédération. C’est vrai que depuis notre arrivée à la tête de cette fédération, vous nous faites toujours honneur dans toutes les compétitions auxquelles vous participez. Vos cadets ont ramené 5 médailles des Jeux Africains de la jeunesse dont 2 en or, vous devez faire mieux qu’eux; en plus votre performance pourra faire en sorte que nous gagnons la présidence de la Zone 3, car il y aura des élections juste après pour la présidence de notre zone . » a-t-il indiqué

De poursuivre  » il y aura une prime spéciale pour chaque médaillé, 1000 dollars américains pour les médaillés de bronze, 1500 pour les médaillés d’argent et 2500 dollars pour les médaillés d’or » a-t-il précisé, question de galvaniser ses athlètes.

Pour rappel, plus de 14 pays prendront part à ces 19ème Championnats d’Afrique de boxe amateur du 13 au 19 mai 2019.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating