Quelques heures seulement nous séparent du coup d’envoi du second tour des éliminatoires de Beach-Volley aux Jeux Olympiques de Tokyo, du moins pour la Poule C/Dames basée à Abuja au Nigeria au site Jabi Lake.

A titre de rappel, cette Poule C est composée du pays hôte le Nigeria, de la RD Congo, du Kenya, de la Zambie et du Cap Vert.

En ce qui concerne la préparation de deux paires congolaises, presque trois bonnes semaines ont été acquises par le groupe, mais non assurantes pour ce genre de compétition, ce, pour deux raisons que voici: (1) l’absence durant la préparation de l’une des piliers du groupe en la personne dEliege MAKUMBU qui évolue au Maroc et (2) Départ brusque pour le Maroc de MIANDA Ania après deux semaines de préparation.

Le challenge étant du haut niveau au regard des enjeux, au finish de cette deuxième entrée en lice, l’on retiendra que les deux premières équipes de chaque poule pour le troisième et le dernier tour selon la réglementation de la CAVB.

« La belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a…  » Eh bien! Le staff technique national s’est démené qu’avec les produits disponibles sous sa main bien que la dernière nouvelle en notre possession signale que le Président de la Fédération de Volleyball du Congo Christian MATATA SHWITI s’est battu pour faire venir Eliege MAKUMBU dans les heures qui suivent en provenance de Maroc.

La capitale nigériane accueillera cette compétition du 04 au 08 Mars 2020 prochain.

Les autres pays d’accueil pour les deux versions sont :

Dames
Ile Maurice
Maroc
Nigeria
Egypte

Messieurs
Mozambique
Ghana
Gambie
Rwanda

Le service de protocole de la Fédération de Volleyball du Congo nous signale que, sauf changement de dernière minute, la team RD Congo pourra quitter la capitale congolaise ce mercredi 04 Mars 2020 à destination d’Abuja via Lomé.

Horsaison / Orsaison

0 0 voter
Évaluation de l'article