Alors que tout semblait perdu pour une équipe du Daring Club Motema Pembe, certes maladroit mais inspirée, un homme est intervenu pour l’offrir sur un plateau en Or les trois points d’un match qu’il ne fallait pas perdre, le derby face au FC Renaissance, Vinny BONGONGA.

Monté au cours des  dernières minutes de partie à la place de DARK KABANGU, le dossard 7 a attendu le moment le plus impoli pour inscrire l’unique but de la partie.

80ème minute, but inconcevable

Dès le départ cette action, il est derrière la dernière ligne défensive des Oranges, mais l’assistant numéro 2, lui, a préféré fermé les yeux jusqu’à l’exécution de ce centre assassin du latéral droit des verts, blancs et rouge Dieumerci MUKOKO AMALE, qui ramène au-devant de la scène un buteur transformé en essuyeur de banc BONGONGA qui d’un plat du pied bat le portier des Oranges de jaune vêtu.

DCMP, inscrire trois, une difficulté

Depuis le démarrage de cette manche retour du championnat national, le Daring Club Motema Pembe se montre en une formation dont certes, la ligne offensive est pétrie de talents et des noms Dark KABANGU, KOLAWOLE, BONGONGA, j’en passe mais sans faire ressentir au public le sens de son existence, puisqu’elle est même inexistante.

En 5 matches joués, les Tupamaros n’ont inscrit que 8 buts, une moyenne de 1,6 but par match, un ratio faible, très faible que celui de la manche aller. Là non plus, rien de mieux n’était à mettre à l’actif de cette ligne de plutôt inoffensive avec 7 buts en 5 matches ; ratio 1,4 but par match seulement.

Imana n’a su marquer à trois reprises au cours d’un seul match que lors de la phase aller et ceux, que face aux Equipes qui pendant ce temps se recherchaient encore et d’autres plus faible, le cas de l’OC MUUNGANO battu trois buts à zéro. L’unique rencontre à trois buts avec à la clé un clean sheet, un cas rare.

Bien que pas trop réaliste, les Daringmen peuvent se frotter les mains, ils sont dans le Top 5 des meilleurs buteurs de la 24ème édition de la ligue 1, le Capitaine Ricky TULENGI, 4ème avec 10 buts inscrits en 20 matches.

Pour être Africain lors de la saison Sportive 2019-2019, il faudra du réalisme.

OR SAISON / HORSAISON