A Kinshasa, l’inquiétude battait son plein au sujet de la participation ou non de la République Démocratique du Congo aux éliminatoires de l’Afrobasket 2019, notamment celles de la zone 4 prévues au Cameroun à Yaoundé, la capitale.

Se référant aux dates initialement rendues publiques par la Fédération Camerounaise de Basket Ball, les férus de la balle au panier s’inquiétaient sur la forme que présenterait le pays des Léopards puisque la préparation n’avait pas suivie le programme déposé depuis le mois de janvier de l’année en cours. Une préparation qui n’a que deux semaines avant la première date, celle du 20 avril.

Afrobasket Zone 4: Une nouvelle date

Loin d’être lié à un retard connu par les pays membres de la Zone 4, le report de cette phase qualificative est la conséquence d’un problème technique qui sévit à présent au Cameroun. Voilà ce qui renvoie la compétition calée du 20 au 26 avril pour le 3 au 9 mai. Un changement des dates mais pas du lieu de la compétition.

Nouvelle édition, nouveau format

La FIBA-Afrique tient à se conformer aux exigences de la FIBA Internationale. Après les clubs, c’est au tour des nations d’emboîter le pas. Loin du format de la dernière édition des qualificatifs dans les zones qui opposaient deux équipes pour un ticket, un nouveau système a vu le jour. Désormais, les pays de la zone devront s’affronter tous en phase aller et retour pour se qualifier au championnat continental.

Pour le compte de la Zone 4, tous ont été alignés pour cette première expérience, mais la confirmation de ces pays doit suivre l’invitation envoyée il y a peu par le Cameroun à travers sa fédération de Basket-ball. Si tous répondent présents, la République Démocratique du Congo va se mesurer aux pays suivants: Cameroun, Congo-Brazzaville, Tchad, Gabon, République Centrafricaine, Sao Tomé et Principe et Guinée Équatoriale.

Comme en 2017, le Congo Kinshasa veut jouer le premier rôle.

RDC : Préparation et ambitions

Au Stadium Mabusa Eseke, les Léopards Dames de la RD Congo s’y préparent depuis deux semaines. Sous la supervision du nouvel entraineur Adé KOKO, une présélection des joueuses est prévue, dont la majorité vient de Kinshasa, soit 15.

Victorieux avec les Séniors 3×3, l’ancien entraineur de V. Club, plusieurs fois champion du Congo, devra faire mieux que Papy CHAMWANGE il y a deux ans.

Qualifier la RD Congo avec manière (se distancer de toutes sortes de pressions) et occuper une des places au Top 5.

Mais comment mieux faire que l’autre au moment où rien n’est réellement mis en place par le Gouvernement de la République?

10 athlètes doivent venir de l’extérieur du pays dont 3 de la France et des Philippines et la compétition débute dans 15 jours, le Congo Démocratique doit fouler le sol camerounais le 1er Mai.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating