Défendre les droits des sportifs en général et de footballeurs en particulier, tel est le cheval de bataille de Maître Guy MAFUTA au parlement, député national élu lors des législatives du 30 décembre 2018.

Connaissant les difficultés financières qu’éprouvent les clubs de football pour s’en sortir au cours d’une saison sportive, le Président de l’Athletic Club DIBUMBA réfléchit sur des possibles amendements à apporter à la loi sportive votée en 2011 à la chambre basse du parlement. Un projet dans lequel il veut  associer les dirigeants sportifs en général et en particulier les élus députés comme lui afin qu’ensemble ils puissent mener ce combat pour faire émerger le sport congolais.

C’est dans ce cadre qu’il a été reçu ce vendredi par Alphonse Ngoyi Kasanji, dirigeant sportif et député national comme lui, à qui il a donné la primeur du projet.

« L’honorable Ngoy Kasanji est un aîné pour moi, vous savez aujourd’hui que Sanga Balende fait aussi partie de l’histoire du football congolais et qui est à la tête de cette équipe? Je suis venu voir l’honorable Kasanji parce que le monde du football aujourd’hui nourrit un certain espoir du fait d’avoir quelques dirigeants qui sont élus députés » explique-t-il

« C’était pour partager un projet, avoir ses conseils mais aussi son apport par rapport au projet; Il a été très ouvert et très réceptive. Je pense que nous sommes partis du bon pied pour mûrir et renchérir ce projet qui sera mis à jour incessamment. Le défi a relever c’est le financement des clubs, nous allons voir devant l’existant pour apporter la solution entant que législateur » a conclu, Me Guy Mafuta

Un projet salué par Alphonse Ngoyi Kasanji, Président de sa majesté Sanga Balende, qui lui a promis son soutien pour son aboutissement: « Nous avons parlé au tour du football étant donné que nous nous sommes retrouvés à  l’hémicycle et nous voulons voir dans quelle mesure nous pouvons promouvoir le football en respectant les lois qui le régissent et essayer de réfléchir sur des possibles  amendements à apporter à la loi  sportive afin de la conformer à nos réalités » a expliqué Ngoy Kasanji.

Et de poursuivre : « Comme vous le savez, les dirigeants sportifs souffrent, nous payons pour l’encadrement des joueurs, les déplacements et consorts. C’est coûteux, c’est la poche des individus… Au delà de ça, nous rencontrons des deceptions et par conséquent, il nous faut rénover. Voilà pourquoi j’ai apprécié l’initiative de l’honorable Guy Mafuta que je remercie et félicite » a-t-il conclu

C’est donc parti pour une longue période des rencontres entre les dirigeants sportifs afin de trouver des voies et moyens pour venir au secours du sport congolais.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating