Congo Sport

BASKET-BALL / 37È COUPE DU CONGO : LES CHAMPIONS VAINQUEURS . . .

A la 36ème édition de la coupe nationale de Basketball de la RDC, ils ont été très forts et à l’ouverture de la 37ème,  ils n’ont pas déçu. Les champions en titre, tous de la ville de Lubumbashi, ont battu d’entrée les clubs de Kinshasa en deux versions. Des victoires bien résonnantes et des défaites cuisantes.

MAKOMENO SCIE TOURBILLON

Pour lancer cette édition, les championnes katangaises, les filles de Makomeno n’ont rien offert aux kinoises de Tourbillon pourtant annoncées comme sérieuses adversaires à observer avec beaucoup d’attention. Néanmoins, la réalité a été tout autre.

De par son envie de s’imposer et imposer le respect, Makomeno flanque une raclée dès le 1er quart-temps (11-2). Si au 2è quart-temps, Tourbillon a tenté de ramener son total point à 6, Makomeno a doublé sa mise, soit 22 points inscrits. Le total à la mi-temps est de 33 contre 8.

A la reprise, c’est une autre équipe de Tourbillon qui se présente, plus volontariste que les activistes de l’armée du salut. Les filles de Kinshasa sont arrivées à mettre en doute les Lushoises mais s’inclinent à un demi-panier près (13-12).

Au dernier quart-temps, le sort du match étant pratiquement scellé, les premières représentantes de Kinshasa à se lancer dans l’arène lâchent la mise. Elles se sont encore une fois malmener dans le match qu’elles ne gagneront pas. La dernière partie est encore à mettre à l’actif des championnes (18 – 9). Makomeno bat Tourbillon 64 – 29.

Une victoire des championnes qui appelle celle des champions.

MAZEMBE, LE BULLDOZER

Conduit par Pitshou KAMBUYI habile et en forme, le Tout Puissant MAZEMBE a supplanté son adversaire du jour, le Daring Club Motema Pembe. Les notes du jour montrent un DCMP amoureux du jeu mais imprécis surtout dans les tirs à trois points. Un exercice qui a plutôt bien profité aux noirs et blancs.

Le premier quart-temps est une humiliation pour les Immaculés. Habillés en maillot du Celtics, 23 – 8. A la deuxième moitié de la première période, la donne avait totalement changé. La pression aussi a changé de camp. Les Tupamaros ont réduit cette fois l’écart à 11 – 10 pour un total de 34 – 18.

Au retour du repos, c’est un DCMP plus entreprenant qui se présente sur le terrain et qui fait montre d’une volonté manifeste de refaire son retard de la première phase. C’est plus dans la bouteille que le jeu imanien se concentre et arrive à arracher une partie du jeu aux Corbeaux Lushois (18-20).

Une relance plutôt insuffisance car la réplique des Englebertois est très rapide et surtout sanglante avec une assise forte sur les éléments du dernier Afrocan que regorge ce club. Une nouvelle fois on s’appuie sur son point fort, le pick and roll (23 – 9).

Le Tout Puissant Mazembe s’impose pour l’ouverture sur la note de 76-47 face au Daring Club Motema Pembe et se lance une conservation du titre national. Cependant, il faut le faire d’abord.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x