Congo Sport

BASKET – COUPE DU CONGO: PAS DE CALENDRIER, UNE DIFFICULTÉ … SE DIVERTIR, SANS PRESSION…

A Kinshasa, les Verts et Noirs de l’ASB V. Club ont régné jusqu’à la dernière confrontation de la Ligue Provinciale de Basketball de la capitale en s’offrant dans une affiche vue autrement par la CNSS. Ce qui a ouvert un chemin vers la Coupe du Congo dont la ville hôte, malheureusement, reste un mystère.

Les perdantes dans cette situation, ce sont les Athlètes a dit à horsaison.cd le Président des Dauphines Noires de la capitale Popaul BADJEGATE « c’est une difficulté. Normalement après leur sortie à la LIPROBAKIN, les athlètes devraient avoir le calendrier de la compétition nationale pour établir un programme d’entraînement puisque devant se reposer après une très longue compétition à Kinshasa. Vous savez, il faut s’apprêter sur le plan budgétaire aussi. Que la Fédération nous aide à trouver une solution vis-à-vis de ce problème pour nous permettre d’établir notre canevas ». Une ouverture sur la Coupe du Congo bien sûr.

2019, une coupe du Congo vue autrement

Etant déjà champion de Kinshasa quelques mois seulement après son arrivée, BADJEGATE évite toute pression pouvant influencer la prestation de son club à la Coupe du Congo, affirmant que l’idée de cette participation est liée plus au divertissement des joueuses, « Pour nous, c’est l’épanouissement des joueuses parce qu’en jouant, elles peuvent être détestées par les recruteurs et aller évoluer ailleurs. Ce qui explique la promotion des joueuses sur les médias tant traditionnels que nouveaux médias », ce qui est bien étonnant pour un club de renommée comme Vita.

N’est-ce pas une posture qui se justifie par le fait que l’équipe est entrain de se reconstruire ? Parce que l’homme l’a reconnu, «à mon arrivée, il fallait d’abord reconstituer l’équipe après le départ de mon prédécesseur. Certes, il y avait des négociations, plusieurs joueuses étaient parties et il ne restait que celles de l’ASB V. Club. Nous nous sommes mis ensemble pour reconstruire le club et l’objectif pour nous était déjà de permettre à ces filles de bien jouer au basket. Gagner la LIPROBAKIN est pour nous un bonus ».

Alors que VITA BASKET se présente comme un cheveu dans la sauce Vert et Noir, Popaul BADJEGATE se tient sur une posture plutôt diplomatique « nous tous faisons la politique du Général AMISI KUMBA, je ne suis pas propriétaire de l’ASB V. Club. Le Général suit de près l’évolution de toutes les sections car étant à la tête de ce club qui est Omnisports. Les joueuses ne jouent pas pieds nus, elles ne jouent pas torse nu, je ne sors pas l’argent de ma poche pour gérer l’équipe, le Général s’est entouré des personnes capables d’appliquer sa politique. Nous l’appliquons ! ».

Alors que la Fédération attend la réaction d’une province qui va accepter le cahier des charges, V. Club compte se lancer dans une série de préparation mais reste à voir si l’objectif de la section basket va concorder avec celle de la coordination.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x