C’est en marge de la participation au deuxième tour des éliminatoires aux JO de Tokyo 2020 qu’une préparation assidue était engagée par les Léopards Dames Beach Volley durant un mois sous la direction du staff technique que conduit Swaleh OMARI.

Des efforts soutenus bien entendu mais qui n’ont servi à rien d’autant plus qu’au terme de cette préparation, les congolaises étaient surprises en dernière minute de non déplacement au pays d’accueil le Nigeria et plus précisément dans l’actuelle capitale Abuja.

Très bouleversés par la nouvelle, le staff technique ainsi que les joueuses ne pouvaient que se plier sur la décision.

Au demeurant et dans la logique des choses, ce n’était pas au vouloir de l’équipe dirigeante de la FEVOCO d’être à la base, mais c’est plutôt une situation indépendante de leur volonté.

Au regard de ce fait, le Président de la Fédération de Volleyball du Congo, très soucieux de cette situation avait promis à la presse congolaise de donner les précisions qu’il faut par rapport à ce raté.

Christian MATATA SHWITI soutient haut et fort que ce qui est arrivé n’est quune conséquence due entre autres aux facteurs tels que:

« La non-obtention des visas du pays d’accueil, il y a avait aussi le problème d’ordre organisationnel du côté de la Confédération Africaine de Volleyball, et aussi l’une de nos athlètes majeure (Eliege MAKUMBU au Maroc) et plaque tournante de notre paire était aussi en difficulté d’être au pays dans le délai.

Nous citerons également l’épineux problème de la présence du coronavirus au Nigeria et tout ceci ont fait que le staff dirigeant de la FEVOCO puisse avoir un oeil ouvert à propos de ce dossier et décider en toute responsabilité. Vous êtes sans le savoir qu’en Beach volley si une paire n’est pas complète, ipso facto vous perdez le match par disqualification.

Voilà au moins tout ce qui s’est passé à propos de non participation de nos beacheuses au second tour éliminatoires pour les Jeux Olympiques de Tokyo et nous avons rassuré aux filles que la Fédération ne baissera jamais les bras quant aux prochaines participations aux différents rendez-vous africains ».

Horsaison /Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article