Congo Sport

BOLINGI EN QUÊTE DE RÉDEMPTION AU KAS EUPEN

Soucieux de relancer sa carrière quelque peu en difficulté ces derniers temps, l’international Jonathan BOLINGI a accepté d’être prêté au KAS Eupen. Opération de dernière minute, ce transfert a le mérite d’être un nouveau départ pour le fils MERIKANI qui vivait un début de saison chaotique au Royal Antwerp.

En effet, barré par son compatriote Dieumerci MBOKANI, l’ancien attaquant du TP MAZEMBE ne jouait pratiquement plus. Cette situation ne pouvait perdurer au risque de lui plomber sa saison.

BOLINGI a écouté MBOKANI avant de partir

Si les deux internationaux congolais étaient concurrents au Royal Antwerp, cela n’a pas du tout affecté leur relation de fraternité. C’est ce qu’a révélé Jonathan BOLINGI lors de sa présentation en disant que celui qu’il appelle affectueusement « Vieux » lui avait glissé quelques conseils avant qu’il ne rallie les germanophones. Voici ce qu’a déclaré BOLINGI: « MBOKANI, c’est mon vieux. Il m’a dit de venir ici pour gagner du temps de jeu et m’épanouir; il m’a aussi conseillé de rester concentré et sérieux. »

BOLINGI veut jouer à son poste de prédilection et il ne craint pas la concurrence

Si le début de saison de BOLINGI à Antwerp était difficile, c’etait non seulement à cause de sa méforme physique (le congolais n’étant pas encore à 100%), mais aussi à cause d’un positionnement tactique quelques fois inédits.

En effet, BOLINGI qui est un avant-centre naturel était parfois aligné comme ailier; un poste qu’il n’affectionne pas particulièrement. En témoigne sa déclaration: « … à Antwerp j’étais parfois aligné comme ailier… Je suis un buteur, dribler et centrer ne sont pas mes qualités premières ».

L’entraîneur Penã San José est prevenu. Le congolais veut jouer comme avant-centre et marquer des buts, même s’il doit faire face à la concurrence de 4 autres buteurs au sein de l’effectif d’Eupen. Quoi qu’il en soit, le congolais dit ne pas avoir peur de la concurrence et qu’il donnera tout pour se faire une place de titulaire à la pointe de l’attaque.

Après un début de saison galère à Antwerp, Jonathan BOLINGI a l’opportunité d’inverser la tendance et de redevenir un attaquant redouté dans le championnat belge. Ainsi, le staff technique des Léopards reste attentif à la situation de l’ancien joueur du Standard d’autant puisqu’il demeure un des attaquants à fort potentiel sur lequel compte l’équipe nationale de la RD Congo pour les échéances futures.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x