Congo Sport

BOXE-JA : 5 MÉDAILLES DE PLUS POUR LA RDC, CHOIX A FAIRE SUR LE RING

BOXE-JA: 5 MÉDAILLES DE PLUS POUR LA RDC, LE CHOIX EST À FAIRE SUR LE RING

Le Maroc est entrain de vibrer au rythme des 12èmes Jeux Africains à Rabat, la RD Congo prend part active à cette compétition et ce, dans plusieurs disciplines. Sur cette participation congolaise, la moisson s’annonce pas assez grande puisque jusque là l’on compte que trois médailles, toutes en bronze.

La boxe montre des indices très prometteurs en possibilité des médailles à gagner pour la RD Congo. A elle seule, elle a déjà la garantie de remporter 5 médailles avec ses 5 boxeurs alignés en demi-finale dans 5 différentes catégories dont 2 Dames et 3 Messieurs.

Dans la catégorie de 51 Kg Mouche, avec ses 23 ans, MUNGA ZALIA Modestie est l’une de deux dames à avoir réussi à atteindre l’étape de demi-finale, synonyme d’une médaille comptée mais non encore attribuée puisqu’en cas de victoire sur son adversaire à cette étape, elle n’aura plus que le choix entre la médaille d’or ou d’argent. Fort de sa prestation en quart de finale, vainqueur de la sénégalaise TIMERA par arrêt de l’arbitre au 2ème round, la RD Congo peut bien compter sur elle.

Cette possibilité d’une médaille est la même pour les 4 autres boxeurs qui ont atteint le dernier carré, notamment YUMBA Thérèse avec ses 20 ans, dans la catégorie léger 60 Kg. Elle a toute son énergie à mettre en jeu lors de la demi-finale puisqu’en quart elle est passée en remportant son combat par forfait devant la sud-soudanaise BARBRA pour non conformité de poids.

Les Messieurs et leurs défis

C’est une médaille d’or que vise chacun de trois boxeurs congolais hommes, ils ont été efficaces et techniques. Ils assurent qu’avec les techniques apprises et un bon coaching, ils sont prêts à se surpasser pour la plus haute distinction de ces jeux dans cette discipline. Ils sont à trois et tous ont fait preuve de beaucoup de maîtrise, cette fois l’obligation est telle qu’il faut assurer.

Le plus vieux de trois, TSHIKEVA KIMBEMBI Jeamie 25 ans, 91 Kg super lourd qui a éliminé tour à tour NDIAYE du Sénégal et MORAIS du Cap-Vert. Cette fois, c’est face à RAMOGI OTIENO du  Kenya qu’il faut sortir du lourd pour une place en finale.

Il a 19 ans, mais il est chez les mi-lourds 81 Kg. Allez-y comprendre que PITA KABEJI est sur une bonne dynamique, sans complexe, il va de victoire en victoire, la dernière pour accéder en demi-finale, il l’a obtenu face à OTENDY Jean-Christophe de l’Île Maurice par arrêt de l’arbitre au 3ème Round. Son jeune âge peut bien être un atout pour s’offrir SHAKUL du GHANA en demi-finale.

Il est le seul de trois a avoir été sur tous les tableaux, des préliminaires jusqu’à accéder au dernier carré,  c’est un véritable parcours de combattant que le jeune KAPENGA Idriss de 19 ans, de la catégorie 69 Kg mi-moyens a effectué. En face de lui en demi-finale se dresse le mauricien Clair MERVEN, véritable cogneur , néanmoins, Idriss tient à la médaille d’or et il est moralement préparé pour y arriver.

Avec le soutien de l’ensemble du mouvement sportif et particulièrement de leur Président revenu de la Russie avec la Ceinture WBC que Junior ILUNGA MAKABU a conservé, tout porte à croire que Président ILUNGA LUYOYO est revenu avec un autre souffle pour cette fois motiver ses boxeurs aux Jeux Africains.

Ce qui est évident, ces 5 boxeurs ajoutent déjà 5 médailles au compteur de la RD Congo, chacun a l’occasion d’en décider sur le ring laquelle il veut.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x