Les verdicts pour les choix des médailles comme annoncé dans nos précédentes publications commencent déjà à se prononcer. La boxe fait un grand pas dans le tableau des médailles de la RD Congo puisque deux de trois boxeurs hommes sont en finale.

Pita KABEJI, presque parfait

Dans la catégorie de Mi-lourd (81Kg), le congolais Pita KABEJI qui a dominé (4/1) SAMED shakul du Ghana s’est assuré d’offrir à la RD Congo une autre médaille que le bronze, déjà dans la comptabilité de la RD Congo.

Comme ce tableau des résultats des juges le montre, KABEJI est arrivé en finale après une prestation de grande classe qui a séduit quatre des cinq juges au tour du ring. Le congolais a donc réduit de deux le choix de la médaille qu’il est appelé à s’offrir ce sera soit l’or ou l’argent.

TSHIKEVA Jeamie en mode turbo

Il aura observé son adversaire Frédérick OTIENO du Kenya pendant les trois premières minutes du premier round, en suite TSHIKEVA Jeamie (+91Kg) est passé en mode turbo au deuxième round avec une précision des coups qui lui donnent de l’ascendant.

Aussi coriace et avec un physique un peu plus impressionnant que le congolais, le kenyan accuse pourtant les coups, la tendance sur le ring est rouge, le bleu est mal en point, le gong de la fin du deuxième round lui permet de récupérer.

Les 60 secondes sont vite passées, il faut revenir au centre du ring pour en finir. Et, ce troisième et dernier round est largement dominé par TSHIKEVA qui fait parler sa force de frappe. Au finish, il l’emporte (4/1) et s’invite en finale des super-lourds.

KAPENGA Idriss (69Kg) a choisi le Bronze

Déterminé à jouer la finale des Mi-moyens, KAPENGA Idriss a été buté à un dur et ce, malgré sa bonne technique sur le ring. Le mauricien Clair MERVEN est resté sur ses gardes observant son adversaire dans toutes ses manuvres et quand il fallait y aller avec des coups, il n’a pas hésité.

Au finish, c’est lui qui va en finale, puisque déclaré vainqueur à l’unanimité des juges (4/0). Ce qui oblige KAPENGA de la RD Congo de se contenter de la médaille d’argent, ce qui reste toutefois une performance dans ces jeux.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating