La culture de la redevabilité règne dans la Fédération Congolaise de Boxe, preuve est que le Comité de la Fédération a organisé un point de presse ce vendredi 4 octobre 2019 en vue de restituer ce qu’a été la prestation des athlètes lors des dernières compétitions qu’ils ont pris part, notamment les 12èmes Jeux Africains Rabat 2019 mais aussi le championnat mondial amateur qui arrive à grand pas ainsi que d’autres échéances comme a dit Monsieur Jean Marie Slawa, 4ème vice-président de la Fédération.

Jeux Africains Rabat 2019 très positifs

La boxe congolaise a à elle seule gagné cinq médailles lors de ces jeux dont trois en bronze et deux en argent toutes catégories confondues. Un bon bilan qui a contribué à plus de 40% des médailles que la RD Congo a récolté dans son ensemble, soit douze médailles.

Une fierté que le 4ème vice-président de la Fédération attribue à tous les coachs de différentes provinces qui ont pu entraîner et sélectionner les meilleurs.

Aussi, la RD Congo va se préparer pour le championnat mondial Russie 2019 qui pointe à l’horizon mais également le championnat national qui est déjà en pleine préparation. Tout cela dans le but de mieux affûter les armes pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020 que la Fédération Congolaise de Boxe compte prendre part avec les bons résultats souhaités.

La formation des cadres techniques et arbitres aussi évoquée

Constatant que sur toute l’Afrique, l’AI VA ne compte que 58 arbitres officiels, la Fédération Congolaise de Boxe compte se lancer dans cette démarche malgré que le niveau technique de la discipline est appréciable. Former les entraîneurs et les arbitres pour se mettre au niveau international avec l’appui de l’AIBA, la RD Congo saura combler les lacunes du point de vue formation.

Horsaison / OrSaison