La phase des groupes de la Ligue des champions de la CAF s’est définitivement clôturée le samedi 1er Février avec les rencontres de la sixième et dernière journée qui ont validé deux tickets pour un total de 8 clubs en cette phase.

Pas de novice à cette étape, chaque qualifié a au moins gagné une fois le titre de la Ligue des champions. Sur la balance, c’est du lourd qui se présente avec un ensemble de 29 titres pour 8 clubs qui représentent 5 pays du continent dont la majeure partie viennent du nord (6), le centre et sud sont représentés par un club chacun.

Avec deux clubs, à savoir Al Ahly (8) et Zamalek (5), l’Egypte est valablement représentée en quart de finale de la Ligue des champions de la CAF, puisque ses deux clubs réunissent un total de 13 titres gangés. Il y a de quoi leur accorder le statut de favori mais rien n’est gagné d’avance quand on sait que ça fait six ans qu’ils n’ont plus gagné ce trophée, Al Ahly ou Zamalek soit-il.

Double tenant du titre, l’Espérance Sportive de Tunis avec 4 titres à son actif, présente en quart de finale, nourrit bien l’ambition d’aller le plus loin et si possible refaire son retard sur les deux géants égyptiens, mais aligner trois titres de suite est loin d’être une mince affaire, sinon ça sera une première sur le continent.

La Tunisie compte également sur son deuxième représentant qui est l’Etoile du Sahel qui ne compte qu’un titre à son actif.

Le football marocain se porte bien et sur la balance, ils ont le quota qui rivalise avec l’Egypte et la Tunisie.
Le Maroc compte également deux représentants qui pèsent dans l’ensemble 5 titres, soit le total des titres de Zamalek.

Conduit par le Raja, le plus titré avec trois Ligues des champions, le Maroc a une carte à jouer à ce prochain tour avec notamment son deuxième club, le Wydad avec deux titres à son actif, prêt à tout pour faire le nécessaire et si possible déjouer les pronostics comme en 2017.

Il est le seul survivant de l’Afrique centrale, invaincu, Mazembe a terminé en tête de son groupe devant Zamalek.

Sa présence dans cette compétition est et reste un danger pour tout adversaire qui se dressera sur son chemin, puisque outre son invaincibilité en phase des groupes, les Corbeaux demeurent invaincus à domicile en Ligue des champions quand on sait que le match retour se jouera à Kamalondo.

Le club de la RD Congo a renforcé son effectif avant les quarts et montre bien sa ferme détermination de franchir le cap de 5 titres sur le continent en revenant à deux longueurs du national et 2020 sera une opportunité avec un appui psychologique non négligeable, il s’agit de la présence de son Président Moïse KATUMBI.

Du centre du continent, il faut descendre au sud pour boucler avec la présence de Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud, un titre à son actif mais bien présent dans la cour des grands pour tenter de jouer sa partition qui certes ne s’annonce pas a priori aussi attrayante que celle des autres.

Ce qui est évident en football, seul les deux fois quatre-vingt-dix minutes en pareil cas vont déterminer le sort des quatre qui vont rester pour les demi-finales et les 4 feront leurs valises.

En attendant, il faut d’abord prendre connaissance de son adversaire, le 5 Février 2020 prochain date prevue pour le tirage au sort.