MAZEMBE a réussi de la belle manière son entame en phase des groupes de la Ligue des champions de la CAF et ce, après sa large victoire sur les égyptiens de ZAMALEK qui ont coulé en seconde période.

Et pourtant, les deux équipes ont montré du caractère pendant les 45 premières minutes avec du beau jeu à voir et de l’engagement de part et dautre sans être décisifs.

Le coaching de MIHAYO, KABANGU le joker

Déjà au départ avec Trésor MPUTU dans le 11 de départ, MIHAYO avait déjà joué une carte très convaincante puisque Trésor a fait parlé son génie à travers les contrôles, les gestes techniques et la lecture du jeu. Le porteur du dossard numéro 8 du TP MAZEMBE a été irréprochable et séduisant durant la première période.

En seconde période, KABANGU la pièce qui manquait au puzzle rejoint les deux autres et fait parler de lui sur le couloir droit dans le rôle de passeur décisif.

Les trois fantastiques de MAZEMBE se mettent en évidence à l’aire de jeu, KABANGU MULOTA est au service pour le jeune MULEKA, MAZEMBE trouve enfin le chemin de filet pour l’ouverture du score.

Six minutes plus tard, le même KABANGU trouve Trésor MPUTU dans la surface, l’artiste a le temps d’ajuster la défense de ZAMALEK et de placer la balle hors de portée du gardien adverse pour le deux zéro, KAMALONDO exulte.

Patou KABANGU remplace, pour cette première de MAZEMBE en phase des groupes de la Ligue des champions 2019-2020, ses crochets diaboliques en passe décisif et de trois pour MULEKA qui signe au passage son doublé de la tête (85′), trois buts à zéro indique le marquoir de KAMALONDO.

Tout a été beau pour à la fois inaugurer le nouveau tapis synthétique et conclure en beauté les festivités des 80 ans par une victoire méritée en Ligue des champions de la CAF.

Trois buts, deux buteurs, un seul passeur, dans un duel qui a réuni dix titres de Ligue des champions avec ZAMALEK, MAZEMBE a été largement supérieur à son adversaire.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article