Les Corbeaux n’ont pas pu voler à la hauteur des Aigles ce samedi 7 Mars 2020 à Kamalondo en match retour de quart de finale de la Ligue des Champions de la CAF.

Les Corbeaux n’ont réussi à faire que la moitié du chemin et ce, en seconde période, grâce notamment à un coup de génie de MPUTU qui d’une passe lumineuse trouve TSHIBANGU, contrôle de la poitrine, frappe pied droit en pleine surface de réparation pour l’ouverture du score (50′).
Comme cette habitude qui s’installe côte Corbeaux à domicile, c’est à la seconde mi-temps que Mazembe trouve le chemin des filets.

La 70ème et l’enjeu du match

Cette ouverture du score galvanise tout un stade acquis à la cause de Mazembe. Sur le terrain, la mission semble être possible puisque l’adversaire peine à se créer des véritables actions dangereuses.

Une fois de plus, c’est encore MPUTU Trésor qui fraye le chemin à ses coéquipiers, d’une passe dans le timing, MULEKA est bien trouvé en pleine surface de réparation, mais faute par le gardien marocain, le point de penalty est indiqué, l’occasion de refaire le retard est acquise mais il faut aller avec jusqu’au bout.

Le meilleur buteur de la compétition se présente devant le gardien marocain, avec l’objectif d’améliorer son compteur but malheureusement sa frappe est renvoyée des pieds, MULEKA échoue et compromet du coup la possibilité de qualification de son club en demi-finale à 20 minutes de la fin du match.

Mazembe qui se rue en attaque pour attacher si possible l’égalisation sur l’ensemble de deux rencontres verra ses efforts ne rien produire puisqu’en face il y avait du répondant, notamment dans la cage.

Le coup de sifflet final intervient sur cette note d’un but à zéro, Mazembe gagne mais laisse la qualification quitter Lubumbashi avec le Raja de Ben MALANGO et Fabrice NGOMA, destination le Maroc.

Ben MALANGO va donc jouer deux fois de suite la demi-finale de la Ligue des Champions de la CAF mais avec deux clubs différents, après cette qualification du Raja, son choix lui donne raison quoique sanctionné par la FIFA.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article