Vous serez peut-être entrain de rire en voyant le titre mais, détromper vous, ce n’est pas ce que vous croyez en vous référant au film de Noël tourné aux Etats-Unis « Maman, jai raté l’avion »; pour le Daring ce n’est pas le cas.

Devant se rendre au Soudan puisqu’adversaire d’AL WATANI de Khartoum, mais obligé de passer par Addis-Abeba en Ethiopie, le DCMP n’a plus effectué le déplacement alors qu’initialement prévu ce dimanche à 13h00’, heure de Kinshasa.

Vous avez tous compris de quelle compagnie aérienne il s’agit. Cette compagnie a justement fait savoir à l’équipe kinoise qu’il n’y avait pas suffisamment de places dans son appareil chargé d’assurer le transbordement. Pourtant, tout était prêt pour y prendre place et se poser dans l’une des plaques tournantes de l’économie Est-Africaine. Et voilà, contre l’intention du club, il faut refaire son programme.

Mardi 10 septembre, la nouvelle date

Le vol disponible, et le seul qui pourra finalement permettre au DCMP d’être soudanais, est celui qui interviendra le mardi 10 septembre toujours à 13 heures. Le temps d’acclimatation tel que prévu par le staff technique a d’office changé, car il faudra encore vivre Kinshasa avant de partir et peut-être une nouvelle séance d’entraînement au Stade municipal de BARUMBU avant le départ vu que la dernière a eu lieu il y a longtemps.

Je note plus de 24 heures, vous croyez que je parlerai des jours? Je vous ai eu. Les Tupamaros se déplacent tout de même au complet puisque le staff technique a libéré les convoqués à la tanière en vue des préparatifs du CHAN 2020.

Auteur d’un parcours sans faute en 32ème de finale, le Daring se lance dans une lutte contre son histoire, passer le 16ème de finale.

Horsaison / Or Saison