Alors qu’on l’attendait, alors que plusieurs le voyaient se prononcer finalement pour occuper le poste de Président de la CAF, le Président de la FECOFA, Constant OMARI SELEMANI ne rejoindra pas cette vision. L’homme ne sera pas candidat à la tête de la CAF comme pour dire, il n’y pense pas encore.

« Je soutiendrai la candidature du Président Ahmad » a-t-il lâché devant les journalistes au cours de la conférence de presse organisée dans les locaux de la FECOFA.

L’homme fait plutôt partie de l’équipe de campagne du Malgache qui s’est prononcé pour un deuxième mandat à la CAF car « le Président Ahmad est un ami de longue date, on se connait depuis 2002-2003 et nous partageons la même vision pour le football africain » a dit OMARI.

Pas candidat mais l’homme n’exclut pas la possibilité de revenir dans la composition de la monture Ahmad « à la CAF, il n’y a pas des candidats 1er vice-président ou 2ème vice-président. C’est le Président qui présente son équipe au comité exécutif pour validation ».

Si à la CAF, OMARI fait profil bas, pour la FIFA, il ne se cache pas.

La FIFA, Omari y tient

Au rendez-vous de la CAF, Constant n’est pas partant. Néanmoins, pour la FIFA il y tient mordicus.

Il se propose d’ailleurs candidat intégrer le conseil de la FIFA pour le compte de l’espace Francophone Africain.

Déjà dans ce conseil puisque membre du comité exécutif de la CAF où il est 1er Vice-Président.

OMARI SELEMANI prône l’idée d’avoir une place de plus dans le sillage décisionnel du football mondial pour le compte de l’Afrique.

Mars 2021, c’est dans pas longtemps pour assister à l’Assemblée générale extraordinaire et élective de la CAF. Initialement prévue à Addis-Abeba, elle se tiendra à Rabat au Maroc.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article