L’annuaire de la Confédération Africaine de Football me confirme une chose, une idée que je m’étais fait depuis 17h35’, peu après la qualification de l’AS V. CLUB en 8ème de finale de la Ligue des Champions, il n’y a plus eu 3 clubs congolais en lice en campagne africaine après les 16èmes de finale, en tout cas depuis la nouvelle formule des compétitions de la CAF qui remonte à 2017.

C’est vrai que la République Démocratique du Congo a toujours gardé son quota de 4 clubs mais il y a toujours deux qui pèchent en laissant toute la charge au Tout Puissant MAZEMBE et à l’AS V. CLUB, ces derniers qui sont les clubs les plus réguliers en campagne africaine depuis 10 ans, soit de 2009 à 2019.

En illustration, ce tableau qui reprend les deux compétitions de la Confédération Africaine de Football, partant de l’année 2017 à l’actuelle édition qui est 2019-2020.

EditionLigue des championsEtapeCoupe de la CAFEtape
2017V. CLUB8ème de finaleMAZEMBE16ème bis
2018MAZEMBE8ème de finaleV. CLUB16ème bis
2018-2019MAZEMBE ET V. CLUB8ème de Finale

2019-2020MAZEMBE ET V. CLUB8ème de finaleDCMP16ème bis

Vous avez vu comment ça se présente ? Depuis que l’étape de 8ème de finale s’est transformée en phase des Groupes, il n’y a pas eu plus de deux clubs congolais après les 16èmes de finale. L’édition 2019-2020 se présente donc comme cette année hors pair pour la RD Congo mais également avec une saveur plus que particulière, car un ogre s’est réveillé.

2019-2020, l’édition EXCEPTION

Cette année, oui, je reste d’abord sur 2019, est une année géniale pour le football congolais sur la scène africaine. Je pars d’abord de la Ligue des champions de la Confédération Africaine de Football. Dans cette compétition, aucun club ne s’est incliné sur la pelouse moins encore dans le bureau mais il y a eu des grosses frayeurs ; croyez-moi.

Commençons par le plus que Puissant, MAZEMBE qui dès son entrée en lice a failli se faire sortir de la compétition par une équipe qui n’a pas d’histoire africaine ; FOSA JUNIOR DE MADAGASCAR. Accroché à Antananarivo sur la note de 0-0, le Club Noir et Blanc de Lubumbashi a frôlé l’élimination ce dimanche 29 septembre à domicile. Menant la partie sur la marque d’un but à zéro, les Englebertois se sont faits rejoindre avant la pause et le marquoir indiquait le même chiffre mais pour les deux équipes, 1-1. Ce n’est qu’après le citron que les BADIAGWENAS ont fait parler leur puissance de frappe en s’imposant sur la note de 3-1. Un ouf de soulagement est alors poussé dans les tribunes du Stade KIBASA MALIBA, on a évité l’histoire de CAPS UNITED (0-0, 1-1).

Côté VITA, c’est un cas spécifique. Ce club ne marque jamais à l’extérieur et n’encaisse pas non plus des buts. En quatre matches joués, V. CLUB n’a inscrit que 2 buts, nous sommes dans une politique de « Je te respecte chez toi, ne viole pas ma maison » et ça marche à merveille pour les Dauphins qui passent non loin de la ligne rouge avant de redonner le sourire au Stade des Martyrs qui porte encore les stigmates de la finale de la Coupe de la Confédération perdue.

ETAPESMATCHESSCORE – MINUTE
132èmeAS V. CLUB – UMS LOUM1-0 à la 53ème minute
216èmeAS V. CLUB – ASC KARA1-0 à la 45ème minute

L’essentiel dans tout ça est que le nombre des clubs en CAF-C1 est maintenu et surtout sauvegardé, la RD Congo compte 2/2.

En Coupe de la CAF, je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie en parlant de MANIEMA UNION, je préfère m’attarder sur le Daring Club Motema Pembe qui est encore en vie. Le club Vert et Blanc de la capitale a bien démarré sa campagne, je dirai même trop bien débuté sa campagne africaine en ne ramenant que des victoires tant à domicile qu’en déplacement.

ETAPESMATCHESSCORE
132ème AllerDCMP – RENARD DE M.2 – 0
232ème RetourRENARD DE M. – RDC0 – 2
316ème AllerEL WATANI – DCMP1 – 2

Mais la 4ème sortie à Kinshasa a mis les Tupamaros dans une passe où ils étaient obligés de descendre à la rive droite du Boulevard LUMUMBA et précisément à la 16ème rue, le générique. Vainqueur à l’aller sur la note de 1-2 à Khartoum au Soudan, les Immaculés ont été battus sur la même note à Kinshasa, ce qui ramenait toutes les carottes à 0, soit 1-2 contre 1-2, il faut se départager après la séance des tirs au but. Pendant ce temps, le Stade des Martyrs est surchauffé entre tension et prière, voire même par des mots qu’on n’aimerait pas entendre …

Mais finalement, IMANA s’est imposé 4 tirs contre 1. N’oublions pas de dire un grand Merci à MOUKO BAREL qui a effectué des arrêts qui ont permis au DCMP de rester en vie.

Si pour les deux premiers, le calcule est aisé à 45%, pour le Daring ça ne l’est qu’à 35% car les champions de 1994 ne sont totalement pas sortis de la 16ème Rue Limete, ils ont juste quitté le Grand Boulevard LUMUMBA pour le petit boulevard. Ça dépend maintenant de quel petit Boulevard s’agit-il ? Celui qui envoie vers Lemba Super ou celui qui mène la 17ème Rue en direction de l’Aéroport International de N’Djili pour le 8ème de finale ?

Il faut attendre le tirage au sort prévu le mercredi 9 octobre au Caire pour connaître les prochains adversaires des congolais. D’une part MAZEMBE et V. CLUB pour le 8ème de finale de la Ligue des Champions et de l’autre celui du DCMP pour le 16ème de finale bis de la Coupe de la CAF.

Horsaison / Or Saison