Son talent a fait de lui une des pépites du football africain d’une classe hors norme. En club comme en sélection nationale, il est le genre de joueurs que l’on aimerait voir jouer une grande compétition et surtout l’emporter, mais hélas.

CAN 2006, la déception

Amené par Claude LEROY dit « sorcier blanc » en Egypte lors de la phase finale de la CAN 2006, alors qu’il était très attendu, Trésor MPUTU n’a pas répondu aux attentes. La faute à un vilain geste sur le défenseur angolais qui lui a coûté un carton rouge direct, mettant ainsi terme à sa compétition.

Une première compétition de grande envergure pour le jeune Trésor dont le talent commençait à se mettre en évidence se termine avec une grosse déception alors qu’il avait la possibilité de bien écrire l’histoire de ses pas lors d’une phase finale de la CAN.

MAZEMBE passage obligé

Depuis, le joueur est passé par plusieurs feuilletons en club, certains l’ont même annoncé fin carrière. L’ancien capitaine du Tout Puissant MAZEMBE décide de revenir dans son club d’amour et si possible relancer sa carrière quoique annoncé à sa fin.

Dans Mazembe, il fait parler son génie et est impliqué dans plusieurs actions de buts, Trésor MPUTU est de retour en championnat national et en Ligue des Champions de la CAF.

MPUTU en mode commando

En froid avec le sélectionneur de la RD Congo, ses performances contraignent IBENGE de faire recours à ses services en sélection nationale aux éliminatoires de la CAN, il faut assurer les arrières. Deux matches à jouer et à ne pas perdre, Trésor MPUTU sera d’un grand apport. Tel un véritable commando en mission suicide.

Deux coups de génie

Face au Congo Brazzaville, sur une balle arrêtée, il crée l’occasion de l’unique but de la RD Congo pour l’ouverture du score. A son actif, plusieurs actions dignes de son talent, un but partout sera le score final.

Décisif, il le sera encore à Kinshasa dans un Stade des Martyrs qu’il retrouve après autant d’années d’absence avec le maillot de la sélection nationale. Encore une passe décisive de génie pour une conclusion de BAKAMBU, un but à zéro au finish, la RD Congo obtient sa qualification avec un maître à jouer qui n’est rien d’autre que Trésor MPUTU.

Ces deux prestations en sélection nationale font de lui un élément indispensable dans l’effectif de Florent IBENGE.

L’Égypte, peut-être pour une dernière

Sacrée coïncidence pour l’attaquant congolais qui a l’occasion de mieux faire qu’en 2006 avant de mettre un terme à sa carrière, même si ça ne sera pas avec la même énergie compte tenu du poids de l’âge. cette fois en Égypte, c’est pour jouer au football avec beaucoup de maturité et de responsabilité. 2006 un premier pas raté, 2019 pour se rattraper et peut-être en finir.

Maestro à toi de jouer !

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating