Congo Sport

CAN 2019: POURQUOI L’ALGÉRIE DOIT GAGNER?

Tout est bien qui finit bien, bien que pas encore fini, ça sent déjà l’épilogue. L’épilogue de la 32ème Coupe d’Afrique des Nations qui se tient au pays des Pyramides, d’ailleurs la CAF en a profité avec les journalistes accrédités.

Pendant ce temps, sur terrain, les esprits se surchauffent plus que jamais car étant à un match du dernier match, la finale bien entendue. Pour y être, il faut bien négocier les demi-finales qui verront le Sénégal affronter la Tunisie et l’Algérie se mesurera au Nigeria.

Une affiche, deux matches, deux qualifiés à la fin mais qui de ces 4 équipes tient plus à cette qualification? Procédons par ordre alphabétique, je préfère :

Algérie

Annoncée comme favori depuis 2002 lors des différentes phases finales de la CAN, les Verts n’ont jamais pu atteindre la finale depuis 1990, l’année du sacre. L’unique d’ailleurs des Fennecs qui s’étaient imposés chez eux.

Et après, plus rien, pas de match dans le dernier carré si ce n’est qu’un dernier quart de finale atteint en 2015. En 2017, alors citée parmi les sérieux prétendants au titre, la nation des Fennecs a pris la porte en phase des groupes suite à un nul face au Sénégal de 2-2. Voilà que l’occasion de jouer encore une finale se représente devant les hommes de Djamel, l’option est juste de l’atteindre mais avant, il faudra battre le Nigeria en demi-finale.

Ce qui ne sera pas facile car les Verts du Nigeria tiennent à venger leur défaite de la finale de 1990. Vous l’avez certainement compris, pour être championne d’Afrique, l’Algérie a battu le Nigeria sur la note d’un but à zéro, je me souviens même du buteur. C’est OUDJANI à la 38è minute sur une passe de Saïb.

Et, si vous aimez les calculs comme moi (je les aime pas du tout, ça demande trop), vous comprendrez que ça remonte à 29 ans la dernière finale disputée et domptée par l’Algérie.

La Génération FEGOULI et BRAHIMI ne compte pas s’effacer sans gagner une CAN alors qu’annoncée en pompe comme la meilleure de l’Algérie, d’autre part ce sont ces jeunes dont la majorité n’était pas née lors du sacre de la CAN 90. Mahrez et Djamel tiennent à ce trophée !

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x