A 32, sont les Léopards Séniors Messieurs de la RD Congo présélectionnés pour la plus prestigieuse des compétitions de football en Afrique, la Coupe d’Afrique des Nations. Vous savez quoi ? Ce tournoi  remonte au Nord-Est de l’Afrique 13 ans plus tard et dans le même pays, l’Egypte.

Mais avant que les 23 Fauves congolais n’atterrissent, il faudra que 9 d’entre eux tombent. Horsaison.cd revient sur l’ensemble des Léopards durant ce temps de préparation en Espagne, et ce compartiment par compartiment. Aujourd’hui, votre rédaction lance la donne avec les gardiens de buts. Ils sont au nombre de 4 dont 3 professionnels et 1 local.

  • AUGUY KALAMBAY

En son temps, son absence sur la liste des Léopards faisait jaser, car il avait un temps de jeu au top alors que MATAMPI n’en avait guère. Il gardait durant plusieurs minutes les cages de son club sans encaisser et était sujet de convoitise de plusieurs clubs tant en national que sur la scène continentale. Mais depuis que son club a été frappé par le retour tonitruant de V. CLUB lors de la saison sportive 2017-2018 avec l’opération trois points lancée par son comité, KALAMBAY a aussi perdu ses repères.

Il est passé du Top 3 des gardiens de la Ligue 1 à une place quelconque dans le Top 10, SANGA BALENDE a d’ailleurs fini le championnat 7ème au classement sur 15 clubs.

Convoqué qu’une fois en sélection par Florent durant ces éliminatoires, Auguy KALAMBAY a encaissé plus de 30 buts au cours la Ligue 1, ce qui fait de lui le moins efficace sur les 4 appelés par IKWANGE. L’homme à la coiffure teintée a donc une moyenne d’au moins un but encaissé par match sur 29 matches joués par son club, même le goal différence le prouve, les Anges et Saints ont la plus faible du Top 10 de la Ligue 1, soit +5.

Autre facteur, il n’a jamais été utilisé en match dans les perches des Fauves comme pour dire que l’on ne sait pas comment il se comporterait dans l’axe avec un groupe qu’il va découvrir, car devant lui la concurrence est rude. Il est pré-retenu aux côtés de MATAMPI, MOSSI mais surtout du revenant Parfait MANDANDA qui revient en force pour récupérer sa place.

  • Anthony MOSSI

Gardien de but et international congolais Anthony MOSSI est titulaire à son poste au sein du FC CHIASSO en Suisse, club de 2ème Division qui malheureusement occupe l’avant dernière place soit la 9ème sur 10 clubs après avoir disputé 36 matches.

Le savez-vous ? Au sein de son club, il est considéré comme ressortissant de cet Etat plus connu pour son amour à la paix, la Suisse. Bien que titulaire dans son club, Anthony a des sérieux problèmes avec les chiffres qui ne sont pas du tout en sa faveur. Le franco-suisso-congolais a été aligné au cours de 32 matches sur 36, ce qui est une bonne chose, mais a encaissé à lui tout seul 58 buts au cours de 32 matches, ce qui fait une moyenne de 1, 81 but par match.

Une machine à encaisser des buts qui s’est également trouée en sélection nationale alors que MATAMAPI manquait de temps de jeu. Ce jeune homme de 25 ans a encaissé 4 buts en 3 matches joués.

  • Ley MATAMPI

Il est l’incontestable gardien de but titulaire en sélection nationale. Tout le monde le sait, MATAMPI ne sera pas sur le banc. Pas parce qu’il a des relations très avancées avec le coach, surtout parce qu’il sait assurer derrière, même s’il sait aussi faire mal quand on compte sur lui.

VUMY, c’est l’assurance. Lui au moins, en 3 matches n’a encaissé que 2 buts (RD Congo – CONGO BRAZZAVILLE 3 – 1, CONGO BRAZZAVILLE – RD Congo 1-1) en phase éliminatoires de cette Coupe d’Afrique des Nations.

Mais en club, il ne fait pas l’unanimité. Sur les 5 mois de l’année 2019, Ley n’a disputé que 4 matches. Ce qui fait de lui un cadre majeur de l’effectif de Florent IBENGE sans temps de jeu. Personne n’est surpris, c’est sa marque de fabrique, manquer du temps de jeu.

  • Parfait MANDANDA

A Kinshasa, tout le monde a en tête la claquette effectuée face aux Pharaons d’Egypte en match d’éliminatoires de la Coupe du monde Afrique 2010 au Stade des Martyrs alors qu’il remplaçait Robert KIDIABA touché à l’épaule. Depuis, l’on compte ses prestations au but des doigts.  

Médaillé de Bronze à la CAN 2015 en Guinée Equatoriale, Parfait se voyait comme le successeur valable de Robert dans les perches des Fauves congolais, mais  hélas ; il n’aura pas ce privilège car MATAMPI revenait en force au Daring après Kabuscorp. Après avoir justifié l’absence de ce trentenaire par le manque de temps de jeu et suite à son attachement à son club,  Florent IBENGE a fini par le rappeler après que ses stats aient plaidé pour le jeune frère de Steve MANDANDA.

2ème au classement du championnat d’élite Roumain avec le DINAMO BUCAREST dont il est titulaire et a été aligné 11 fois sur 18 matches. Auteur de 5 clean sheet, Parfait a encaissé 5 buts en 11 matches. MANDANDA, dompté par les Centrafricains (0-2) pourra trouver satisfaction après sa sortie médiatique avouant son envie de prendre part à la CAN 2019 qui sera sa troisième après 2013 et 2015.

Il est bien parti pour figurer sur la liste de 3 gardiens qui seront retenus compte tenu des prestations de 3 premiers.

Un rendez-vous …

Ne partez pas, revenez-nous car d’ici peu horsaison.cd reviendra sur les défenseurs pré-retenus par Florent IBENGE IKWANGE.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating