Congo Sport

CAN 2019: RDC, JUSQU’OÙ PEUVENT ALLER CES LÉOPARDS?

C’est dans la douleur que la RD Congo avance dans cette phase finale de la CAN, si proche de l’élimination au premier tour, les Léopards ont eu la vie sauve grâce d’abord à la victoire (4-0) sur le Zimbabwe qui les maintient en course et ensuite les victoires du Maroc et du Sénégal qui tuent le suspense en assurant le ticket du second tour à la RD Congo avec comme bilan, une victoire contre deux défaites, 3ème du Groupe A.

La CAN à 24 et ses critères profitent à la RDC

La 32ème édition de la CAN est une première avec la participation de 24 nations. Pour avoir 16 pays au prochain tour, il faut deux qualifiés directs et 4 meilleurs troisièmes. Un critère qui profite bien à la RD Congo en dépit de ses 3 points obtenus de son unique victoire. L’on retiendra donc pour cette première édition, la RD Congo est passée au second tour comme meilleure troisième.

 3 points et une place au prochain tour, c’est du déjà vu

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, ce n’est pas une première pour la RD Congo de passer le premier tour avec seulement trois points à son compteur. Si pour cette CAN, la situation semblait un peu plus compliquée après deux défaites, en 2015, toujours avec Florent IBENGE, la RD Congo qui a atteint les demi-finales de la CAN équato-guinéenne était passée au second tour après avoir aligné trois matchs nuls  pour un total de trois points et d’ailleurs pas avec autant de buts marqués que cette fois.

Objectif atteint, compteur à zéro

Cette qualification au prochain tour maintient la RD Congo parmi les meilleures nations de cette CAN, mieux parmi les 16 meilleurs des 24 pays. Ce qui fait qu’un premier objectif venait d’être atteint, le premier tour est à regarder comme dans un rétroviseur pour mieux avancer puisque tout est remis à zéro, les défaites aux prochaines étapes sont synonymes de retour à la maison.

Il faut rester sur cette dynamique

D’abord, étonnant début, ensuite progression douteuse et enfin qualification au bout du suspense avec un troisième match héroïque 4-0 sur le Zimbabwe. Résultat qui confirme la montée en puissance des Léopards et qui rappelle bien le parcours de la CAN 2015.

Les conditions d’obtention du ticket qualificatif pour le prochain tour ont changé, critères y compris mais c’est toujours 3 points et un goal différence de zéro qui sourit une fois de plus à Florent IBENGE.

Le visage des Léopards du dernier match de la phase des groupes est à craindre estime déjà les avertis du ballon rond et le second tour de cette CAN donne l’occasion à la RD Congo de faire valoir tous les biens qui sont prononcés pour cette grande nation.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x