Congo Sport

CHAN 2020: LA MISSION D’INSPECTION DE LA CAF QUITTE LE CAMEROUN SANS AUCUNE RÉACTION

Cinq jours seulement ont suffi à la mission des experts de la Confédération Africaine de Football, « CAF » en sigle, conduite par le congolais Constant OMARI, Premier vice-président de cette institution, à palper du doigt les réalités qui restent au Cameroun pour arriver à organiser sereinement la 6ème édition de ce championnat qui reçoit que les joueurs évoluant au continent en 2020.

C’est par le Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo à 25 km au Sud-Ouest de Yaoundé que la mission a pu clôturer son séjour sur la terre camerounaise après avoir visité l’ensemble des sites que voici :

Limbé et Buea qui sont opérationnels avec un Stade de 20 mille places, trois terrains d’entraînement et un hôtel nouvellement construit ;
A Bofoussam, la mission a visité le Stade de 20 mille places prêt, mais reste à parachever les voies d’accès et de contournement;
Le Stade Amadou Ahidjo d’une capacité de 40 mille places rénové qui est aussi prêt.

Le gros du travail demeure

C’est à Yaoundé la capitale que les deux stades devant accueillir la compétition, le Stade Paul Biya d’Olembé et celui de Jopoma à Douala qui demeurent jusqu’à présent des chantiers pourtant ce sont les plus attendus pour ce rendez-vous des amoureux du sport-roi.

Le Ministre des Sports cameroun dans les rouages de la commission a donné l’espoir et assurance à ses hôtes pour que soient livrés au plus tard le mois de décembre prochain.

Un autre retard constaté lors de l’inspection, c’est en ce qui concerne le secteur d’hébergement où beaucoup d’entorses ont été relevées par les experts, et à titre d’exemple dans la ville de Garoua, le principal établissement hôtelier est encore en plein chantier, excepté la voirie urbaine qui est impeccable dans presque toutes les villes hôtes, néanmoins les hôpitaux devraient relevés leurs plateaux techniques.

En sa qualité de Premier vice-président de la Confédération Africaine de Football et Chef de la mission au Cameroun, Constant OMARI SELEMANI a eu, à chaque étape de la visite, à s’entretenir avec les chefs des entreprises adjudicateurs des travaux afin d’avoir d’eux certaines estimations par rapport à la fin des travaux en cours dans chaque chantier.

Signalons que la mission a bouclé son séjour au Cameroun par une réunion de restitution à huis clos le dimanche au retour de la ville de Garoua avec le Comité local d’organisation de la compétition dans la capitale Yaoundé.

Horsaison / Orsaison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x