Le vainqueur de deux éditions (2009 et 2016) du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) sur les cinq éditions déjà disputées sera bel et bien au rendez-vous de la sixième édition, lui, qui a manqué la cinquième édition.

La RD Congo a assuré en aller et retour devant la République Centrafricaine.

Le dimanche 20 Octobre au Stade des Martyrs, le deuxième acte du dernier tour des éliminatoires du CHAN entre la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine devait confirmer la qualification des Léopards à Kinshasa.

A domicile, les Léopards ont assuré

Les Léopards de la RD Congo avaient tout à assurer devant leur public dans un Stade des Martyrs dont l’entrée a été gratuite sur décision du Président de la République Félix TSHISEKEDI.

Et sur le terrain, la minute après le premier quart d’heure a suffi aux locaux pour donner un autre rythme à cette opposition avec l’ouverture du score signée Joël BEYA (16′).

La RD Congo va faire le break (28′), KIKASA inscrit le deuxième but des Léopards sur penalty.

Peu avant la pause, le collectif congolais s’exécute merveilleusement avec le trio USHINDI, LUZOLO et BEYA sort une action de grande classe. Sur une balle de contre, dédoublement de LUZOLO bien servi par USHINDI, ce dernier trouve Joël BEYA qui, d’une talonnade trompe le gardien adverse pour le trois zéro, l’attaquant de Don Bosco signe son doublé dans cette opposition et consolide son statut de buteur.

La pause intervient sur ce score de trois buts à zéro.

La RD Congo démarre la seconde mi-temps avec plus d’engagements, MULEKA se voit refuser un but pour des raisons que seul l’arbitre maîtrise. Ce dernier n’a fait que retarder l’échéance puisqu’à la 61ème minute, l’attaquant de MAZEMBE est à la conclusion d’un centre de MUKOKO AMALE, remise de la tête du double buteur Joël BEYA pour une tête plongeante de Jackson MULEKA qui bat le gardien centrafricain pour le quatre à zéro.

A quatre zéro, la RD Congo déjà assurée de sa qualification au prochain CHAN va concéder un but, l’offensive centrafricaine n’est pas attaquée à l’entrée de la surface de réparation, dune frappe en puissance, LUNANGA pris à défaut pour la réduction du score.

Quatre buts à un, le score en restera là et la RD Congo a donc assuré sa qualification au Championnat d’Afrique des Nations 2020, la sixième édition du genre.

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article