Congo Sport

COC : MAZOMBO COMPLÈTE LE COMITÉ, MBONYO EN PASSE DE LE RENDRE INCOMPLET

L’actuel Bureau exécutif du Comité Olympique Congolais est resté incomplet depuis le jour de son élection, une situation qui a trouvé solution le samedi 17 août dernier avec l’élection de MAZOMBO Honoré au poste de Secrétaire Général adjoint.

Il a été élu avec 64 voix sur les 67 votants, une élection qui a été loin de toute surprise puisque MAZOMBO est resté le seul candidat à ce poste, les deux autres candidats ayant désisté avant l’élection.

Avec ou sans les deux concurrents en course à ce poste, il a été démontré que l’heureux élu devait l’être à l’issue de cette élection puisque son expertise n’a souffert d’aucun étouffement au niveau du COC. La preuve avec le choix de 64 membres sur les 67 votants à cette Assemblée.

 » MAZOMBO c’est un chevronné de la Fédération, il a déjà été Secrétaire Général, je ne sais même pas par quelle magie il ne l’était plus et même tout en étant pas Secrétaire Général adjoint, il continue à servir le Comité Olympique Congolais. Moi, je crois que c’est une bonne chose d’avoir les gens chevronnés qui aiment vraiment le mouvement sportif congolais et ça nous réjouit »

a confié à la presse le Président de la FECODELAT, Georges KOSHI.

Honoré MAZOMBO a promis de se mettre qualitativement au travail pour afin de redorer l’image du Secrétariat du COC.

« Je remercie les membres de l’Assemblée Générale qui m’ont refait confiance, j’espère que nous n’allons pas les décevoir. Nous allons travailler de telle manière que le Secrétariat puisse reprendre ses lettres d’antant. »

Notons par ailleurs que cette élection vient compléter un vide du Bureau exécutif du Comité Olympique Congolais depuis le 8 juillet 2017, date de l’élection de l’actuel comité.

Le Président de la Fédération de Tennis de Table du Congo, Mathieu MWANAMBUTA  s’en réjouit.

« Le Comité Olympique a fonctionné pendant plus d’une année avec un dysfonctionnement au Secrétariat, il fallait combler ce vide là absolument. Donc, on a élu un nouveau Secrétaire Général adjoint en attendant que nous puissions examiner en commission le cas du Secrétaire Général. »

Puisque ce dernier est préventivement suspendu officiellement le jour même de l’élection de son adjoint, encore un vide qui se crée au niveau du COC. Herman MBONYO a jusqu’au 17 septembre pour présenter ses moyens de défense au risque d’être définitivement suspendu du mouvement sportif.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x