C’est à l’issue de la réunion du Conseil d’administration et juridique de la Confédération Africaine de Volleyball tenue au siège de cette structure que la liste d’une cinquantaine de candidats a été rendue publique ce, pour les différents postes que regorge cet organe faîtier de la discipline de balle au filet.

Les échéances électorales sont fixées au mois de juin 2020 prochain, et selon les prescrits de la constitution de la CAVB, les noms des postulants doivent être connus, soit six mois avant le congrès électif.

De 2001 à 2020 (4 mandats consécutifs, donc plus au moins 20 ans de règne) depuis que l’égyptien Dr Amr Elwani est au pouvoir de cette institution continentale. L’heure est venue pour que les membres du congrès réunis puissent se choisir des nouveaux dirigeants en juin 2020 prochain.

Des candidats au poste de la Présidence de la CAVB

Plus enviée par d’aucuns pour y accéder, ce qui n’est pas du tout aisé d’autant plus que depuis qu’il est là en 2001, Dr Amr Elwani Président sortant n’a ménagé aucun effort à chaque échéance électorale pour se faire élire ce, quels que soient ses challengers en face à l’exemple du très bouillant, le tchadien Idriss Dakony Adiker et le bourkinabé David Kabré qui, en 2015 ont été battus par l’égyptien Dr Amr Elwani.

Il sied de signaler que Idriss Dakony Adiker qui est en même temps Président de Fédération Tchadienne de Volleyball, dommage ne reviendra plus à la course pour le poste de la Présidence de la CAVB comme en 2015 à Alger, il s’est plutôt replié pour tenter sa chance au poste de la Vice-Présidence en juin 2020.

Dr Amr Elwani Président sortant doit respirer et pousser un ouf de soulagement, car il se retrouve cette fois-ci face à un seul challenger pour la course à la Présidence de la CAVB. Il s’agit de la marocaine Bouchra Haju, une femme dynamique qui a toujours lutter pour l’émergence de la femme dans les sports et sa pratique (va-t-elle peser face à l’expérimenté en la matière l’égyptien Dr Amr Elwani?)

Poste de Vice-Présidence

Sur les 6 postes, le Conseil d’administration et juridique de la CAVB aurait enregistré 16 candidatures pour se disputer les six chaises.

Nous signalons pour ce faire, les candidatures des membres issus de la zone 4 (Afrique centrale) : Jean Claude MOPITA (Congo) et Idriss Dakony Adiker (Tchad).

Poste de Présidence de la CAVB/Zone 4

Pour les 7 zones que compte l’Afrique, le Conseil d’administration de la CAVB a enregistré 12 candidatures.

Au poste de la Présidence la CAVB/Zone 4, une seule candidature a retenu l’attention du Conseil d’administration et juridique de la CAVB, il s’agit de la candidature de Christian MATATA SHWITI qui serait seul maître à bord pour la course en juin 2020.

L’actuel président de la CAVB/Zone 4, le gabonais Frédéric Ndounda a pris de l’ascenseur pour être candidat au poste de membre du Conseil d’administration de la FIVB.

La Zone 4 se présentera avec 8 candidats aux différents postes:

  1. Frédéric Ndounda (Gabon), candidat membre Conseil d’Administration FIVB
  2. Raymond Bernard Divigou (Gabon), candidat Membre Commission de Développement de la CAVB
  3. Jean-Claude MOPITA (Congo), candidat Vice-Président de la CAVB
  4. Jean-Pierre Badekaras (RCA), candidat Commission Bvd/CAVB
  5. Audrey Claudia Aloli (Gabon), candidat Commission Sociale CAVB
  6. Idriss Dakony Adiker (Tchad), candidat Vice-Président de la CAVB
  7. Julien Serge Abouem Boul (Cameroun), candidat Commission Administrative CAVB
  8. Christian Matata Shwiti (RD Congo), candidat Président CAVB/Zone 4

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article