Le duel des hommes en uniforme entre la Force Terrestre et la Police Nationale Congolaise chez les Messieurs a tenu toutes ses promesses au Stadium des Martyrs dans l’après-midi de ce lundi 25 Novembre.

Un match où chacune des équipes a joué son meilleur volleyball, offrant ainsi un spectacle digne d’un championnat national. C’est au tie-break qu’il fallait en venir pour départager les deux clubs.

FT dégaine deux temps

Comme son nom, la Force Terrestre n’a pas raté son entrée dans ce duel face à la Police Nationale Congolaise.

Longtemps devant (22-19), les joueurs de la Force Terrestre ont assuré jusqu’au bout la domination sur leur adversaire lors de ce premier set malgré quelques moments de frayeur (24-22) mais au finish, trois points d’écart. Le premier set est acquis (25-22).

Le même rythme est imprimé au deuxième set, la Police continue à faire la course derrière (10-16). En face, deux joueurs assurent INDOLO à la passe et BETU dit « Béton » à la conclusion, la Police joue mais n’y arrive pas face à ces deux hommes forts de la Force Terrestre. En conclusion, c’est encore un (25-22) pour Force Terrestre qui fait le break.

La révolte de la Police

Dominée et menée deux sets à zéro, la Police est loin de s’avouer vaincue pour autant, les Policiers ont beaucoup respecté leur adversaire et le temps est venu de montrer un autre visage.

Le troisième set, c’est le moment choisi pour déjouer et faire douter la Force Terrestre. Après une première égalité (4-4), la Police prend le devant (4-5) et donne une autre tournure à cette opposition, pire encore l’adversaire est réduit avec la sortie sur blessure de son meilleur joueur et capitaine BETU.

La Police en profite pour prendre les commandes (16-14) et ce, après une série d’égalité (8-8, 10-10); la Police maintient son adversaire à une distance de 4 longueurs (18-14, 24-20), mais il faut en finir. La Force Terrestre l’entend d’une autre oreille et signe un retour à deux longueurs (24-22), quoi de plus normal pour la Police de faire intervenir le temps mort, coaching payant puisqu’au retour, elle marque le dernier point et s’offre ce troisième set (25-22).

La Police en confiance, FT dans le doute au 4ème set

Le poids de la fatigue va peser sur les épaules de la Force Terrestre qui s’éloigne de sa prestation XL de deux premiers sets avec l’absence de son capitaine, rien n’est garantie. Menée (3-0), la Force Terrestre parvient à remonter (3-2) mais pas efficace pour assurer derrière (7-3) à (8-4), il y a lieu de revoir la stratégie un temps mort s’impose.

Au retour, tout semble bien fonctionner pour la Police qui maintient une fois de plus à 4 unités l’écart au marquoir (12-8, 15-11, 16-12), profitant d’un petit relâchement de son adversaire, les Policiers vont prendre le large (22-14) et (24-17) sans surprise, la Force Terrestre se fait remonter (25-18) à deux sets égal, le tie-break s’impose.

Un tie-break à sens unique

Dans un élan de l’emporter sur la Force Terrestre après son retour en force, contre toute attente, la Police se retrouve en difficulté puisqu’une fois de plus sous la coupe de son adversaire (8-7), la bonne dynamique a changé de camp (10-7).

La Police n’y arrive plus (12-9) et se voit dompter (15-10) par la Force Terrestre qui a dû puiser dans ses réserves pour assurer sa place en demi-finale de cette compétition en l’emportant 3 sets à 2.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article