Congo Sport

COUPE DU CONGO : P. KIMOTO DEUX FINALES EN DEUX ANS DANS DEUX CLUBS

Il est entrain de faire de l’année 2019, une année exceptionnelle pour sa carrière d’entraîneur. Déjà, réussir à remonter  et maintenir Renaissance en championnat national est une preuve suffisante pour cet ancien joueur de SODIGRAF. Papy KIMOTO passe pour le « sauveur » de cette formation des Oranges en mauvaise posture dans la première moitié du championnat national.

Maintien assuré, il passe à l’opération Coupe du Congo. Kimoto et Renaissance en finale de la 55ème coupe du Congo, il n’y a pas mieux pour finir en beauté sa saison.

KIMOTO et la finale de la coupe du Congo, une histoire

La finale de la coupe du Congo, KIMOTO en sait déjà quelque chose. Malheureux, il a été en finale de l’année 2018 avec JSK puisque battu par NYUKI sur le score de deux buts à un. Cette fois, il a l’occasion de se rattraper.

Avec Renaissance, KIMOTO y croit

Venu à la rescousse de FC Renaissance, KIMOTO est l’homme providentiel. Tout semble lui réussir ou presque, son parcours en championnat national est à la hauteur des attentes du staff dirigeant. Il réussit à qualifier Renaissance en finale de la coupe du Congo, l’homme est cette fois très attendu en finale.

Renaissance – KIMOTO, une finale  gagnée contre  une finale perdue

En finale de la coupe du Congo, Renaissance est à cent pour cent de réussite avec notamment son unique  victoire sur le cercle sportif Don Bosco à Kinshasa. Par contre, son entraîneur ne l’a jamais gagné.

Une finale jouée, une perdue.

Cette fois les deux ont l’occasion d’améliorer leurs palmarès, rester sur la réussite qui la caractérise une fois en finale de cette compétition pour Renaissance, KIMOTO lui a l’obligation de ne pas être le malchanceux qui joue pour ne pas gagner une fois en finale de la coupe du Congo.

La seule et l’unique façon de vérifier tout ça, c’est assister à la finale de la 55ème coupe du Congo de football entre RENAINSSANCE et MANIEMA UNION le vendredi 14 juin au Stade des Martyrs pour que l’issue de cette opposition livre son verdict.

Sur le banc, elle opposera sans nul doute l’expérience de Papy KIMOTO à Guy LUSADISU qui a fait ses débuts dans la carrière d’entraîneur, deux anciens joueurs de la RD Congo.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x