Il y en aura au total neuf qui seront superbement climatisés lors de la grande fête planétaire. Des températures extrêmement fortes dans ce petit pays du golf serait à la base de cette distinction moderne.

C’est en prélude de l’organisation de ce rendez-vous mondial que ce système de climatisation a été instauré dans les stades qatariens nouvellement construits.

Parmi les neuf stades concernés, trois autres sont en pleine modernisation dont celui de Lusail Iconic Stadium retenu pour le match d’ouverture et de la finale.

Citons à titre exemplatif, certains qui sont en pleine finition ; Al Khawr d’une capacité de 45.300 places à 50km au Nord de Doha, Al Kanoun 45.120 places entouré d’une diversité des panneaux solaires et décoré d’art Islamique local et Khlifa International Stadium qui est fin prêt depuis 2017.

Une première dans la construction des stades

Signalons qu’un autre stade dit « Démontable, Transportable et Réutilisable » est en ce moment en pleine construction et se nommera : «Ras Anu Aboud Stadium». Une technologie considérée comme une première dans l’histoire de la coupe du monde.

Se trouvant aux environs de la capitale Doha et nombreux sont ceux qui se hâtent de le voir mis en service si rapidement. Sa capacité est de 40 mille places sur une superficie d’environ 45 mille m².

Pour rappel, le Qatar organisera la coupe du monde 2022 du 21 novembre au 18 décembre 2020, jour de fête nationale du pays.

Une édition qui tire son épingle de jeu

Cette 22éme édition est la septième et la dernière du Mondial à compter 32 pays participants et ce, depuis 1998. Faisant suite à une profonde réforme qu’avait faite l’instance supérieure de cette institution à l’avènement des nouveaux dirigeants de la FIFA. Il a été ainsi accepté la possibilité de passage du tournoi de 32 à 48 équipes et la mise en pratique de celle-ci sera observé au Qatar 2020. Cependant, l’organe technique renonce à cette idée dès ce printemps en raison de trop grande difficulté à surmonter pour modifier et adopter une organisation initialement prévue pour recevoir 32 équipes et non 48.

En adoptant Qatar comme organisateur de cette édition, c’est tout simplement dans le souci de la FIFA de varier la géographie des pays organisateurs, ce, après l’Asie en 2002, lEurope en 2006, lAfrique en 2010, lAmérique du Sud en 2014 et lEurope-Asie en 2018.

QATAR Petit, mais Grande puissance financière

Un petit état du golf persique et premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié, l’Emirat a mis sa puissance financière et son positionnement géographique afin de s’attirer plus des marchés de tout ordre.

Horsaison / OrSaison