Le Conseil d’administration et juridique de la Confédération Africaine de Volleyball « CAVB » qui siège en la matière et qui, dans le traitement avec équité des différents dossiers des candidats pour les élections à venir (Juin 2020) a pu découvrir des irrégularités irrépréhensibles dans certains dossiers.

Le Conseil d’administration et juridique indique ce qui suit: « il s’y trouvèrent certains dossiers envoyés par e-mail de la CAVB qui n’étaient pas accompagnés des documents originaux, pour cela, ces derniers ont été rejetés . »

Signalons que dans ce lot des dossiers rejetés, il s’y trouve aussi celui de l’actuel Président de la CAVB/Zone 4, le gabonais Frédéric Ndounda, qui est en même temps Président sortant de cet organe qui gère le volley-ball dans la sous-région de l’Afrique centrale.

L’ensemble des dossiers dont question :

  1. Audrey Claudia Aloli (Gabon) Zone 4
  2. Muharami Mchume (Tanzanie) Zone 5
  3. Brahim Bakar (Mauritanie) Zone 2
  4. Mohamed Hieri (Somalie) Zone 5
  5. Jean Pierre Badekaras (RCA) Zone 4
  6. Raymond Bernard Divigou (Gabon) Zone 4
  7. Essossanneyou N’dadiya (Togo) Zone 3
  8. Djatougbe Amélie Naomeshie (Togo) Zone 3
  9. Frédéric Ndounda (Gabon) Zone 4

HorSaison /OrSaison

0 0 vote
Article Rating