Il prend de l’âge mais il reste bon, non, il devient meilleur. C’est ce joueur, Trésor MPUTU MABI, que le public Congolais appelle affectueusement < TOURE YA GAGA, TOURE MADA >. En seulement deux matches de jouer avec le 11 des Léopards, Trésor est passé de l’élément déstabilisateur au catalyseur de l’équipe de Florent IBENGE qui n’a pas des allés conduisant vers le terminus, l’avant-centre.
Ce travail, le natif de Nd’jili( une commune à Kinshasa) ndlr ~ l’a fait de plus bel en s’imposant comme un élément clé de l’ossature des Fauves Congolais.

MPUTU, LE TRÉSOR QUI VAUT DE L’OR

Après Brazzaville, le champion du CHAN et de la ligue des champions de la CAF en 2009 était attendu à Kinshasa pour prouver qu’il méritait sa place en sélection et il l’a fait en un match hyper important pour les Léopards de la RDC. La qualification était l’enjeu.

Trésor le savait. Et pour mettre à l’abri ses coéquipiers, il lance la première offensive des Congolais à la 4ème minute. Une passe à l’aveugle, le talon gauche du dossard 8 de MAZEMBE trouve Cédric BAKAMBU qui seul devant le gardien Libérien ne cadre pas, l’on joue la 4ème minute.
Une minute plus tard, c’est Yannick BOLASIE qui bénéfice de la justesse de MABI, lui non plus n’est pas au rendez-vous alors qu’il est dans la surface de réparation des LONES STARS.
Ses ouvertures, tout le monde les reçoit ISSAMA et MPOKU sont mous alors que l’on a dépassé la demie-heure de jeu.
En cette première période MPUTU se débat comme un diablotin dans un bénitier pour prendre l’ascendant sur l’adversaire du jour mais hélas, ses deux sentinelles (MBEMBA ET MULUMBU) baissent de régime, il est obligé de replier pour taper dans la balle.

ET MPUTU SE LEVA LE DERNIER

Si à la 1ère mi-temps les congolais ont touché 11 fois le ballon pour lancer les hostilités, en seconde période la place était faite pour réalisme bien que retardée.
Il faudra attendre la tranche de 50 pour que le Léopard s’imprègne réellement de l’enjeu et s’habille de sa peau tachetée pour marquer.
Un but qui porte l’empreinte de TRÉSOR MPUTU MABI.
A la 52è minute, le portier numéro 1 des Léopards, MATAMPI VUMY LEY d’une longue relance de la main trouve YANNICK YALA BOLASIE déviant de la tête pour TRÉSOR MPUTU MABI qui d’une passe lumineuse éclaire CÉDRIC BAKAMBU et l’ouverture du score est trouvée, le tout en 5 touches de balle seulement.

L’APRÈS BUT ET LE TRÉSOR

La RDC a marqué, le régime a baissé mais lui, il est resté au top de sa forme et sera auteur de plusieurs passes réussies.

Il termine ce match de la 6ème journée des éliminatoires de la CAN avec le statut du passeur décisif, l’unique d’ailleurs et par dessus de tout le meilleur Congolais des 95 minutes jouées.

Il qualifie le Congo à la CAN avec lui un buteur fin bien que par moment brouillant CÉDRIC BAKAMBU, un duo que l’on aimera voir en Égypte au mois de juin et juillet.
L’Egypte, la terre de joie du ZAÏRE aujourd’hui RDC.

Horsaison / Or Saison