A la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, je tiens à y être et jouer ma partition pour aller loin que le quart de finale de 2017 ou le 8ème de finale de 2019. En 2021, je veux jouer et accéder au dernier carré.

Pour cela, j’ai changé de staff technique, mon nouveau sélectionneur aime bien jouer et garder le ballon pour avoir plus de pistes de solutions en vue d’acculer l’adversaire ; il appelle cela « du beau jeu ». Du jeu qui, après deux matches amicaux (contre l’Algérie et la Côte d’Ivoire), il faille le prouver en campagne de qualification à la CAN Camerounaise d’abord à Kinshasa.

La République Démocratique du Congo veut bien être à la CAN, mais moi j’aimerais bien vous conter comment elle s’est comportée lors de ses 2 dernières sorties.

RDC-GABON, Kinshasa répond à un appel manqué

Dans une soirée mouvementée de la capitale RD Congolaise, Kinshasa, les lumières du Stade des Martyrs de la Pentecôte sont bien allumées et illuminent le ciel noir de la commune de Kinshasa et les alentours de ce complexe omnisport ; malgré l’heure aussi tardive à laquelle se dispute la première sortie officielle des Fauves Congolais après la CAN 2019, le public a répondu présent dans la marmite du football congolais, le Kamanyola de MOBUTU était plein pour un match de 20h00’, heure de Kinshasa, une première !

Sur le terrain, Christian N’SENGI aligne une équipe qui veut s’imposer pour ce premier match, question de se faire adopter par le public de Kinshasa toujours voué à l’inoubliable Florent IBENGE que les Moscovites ont d’ailleurs adulé.

Mais au cours des 96 minutes jouées ce jeudi dans la chaleur de la saison de pluie, les Léopards ne se sont procurés que 2 occasions franches, des belles alors.

Je décompte :

La Reprise de BOLINGI sur un corner
Le Coup franc d’IMBULA

Toutes ces 2 reprises ont été effectuées en 2ème période et sur phase arrêtée. J’ai failli oublier les 2 arrêts du gardien Joël KIASSUMBWA face à Pierre-Emerick AUBAMEYANG …

Rendez-vous au 2ème match.

GAMBIE-RDC, vous n’avez plus assez d’unités pour appeler

Les Hommes de Christian N’SENGI posent leurs valises pour la 2ème sortie à Banjul, nous sommes en Gambie, pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de cette CAN.

Contrairement à leur comportement à Kinshasa, les 8èmes finalistes de la CAN 2019 marquent et marqueront encore. D’abord grâce à Cédric BAKAMBU à la 45’ + 1 et Jackson MULEKA, qui enfin pose ses pattes en sélection, à la 74ème minute.

Avec moi, nous comptons 2 buts marqués.

Mais cela était sans compter sur la voluptueuse volonté des Scorpions de la Gambie qui, à 2 reprises sont revenus à la hauteur des Léopards. Je peux dire qu’ils avaient des venins en quantité suffisante pour affaiblir les 2 FOIS Champions d’Afrique. La première égalisation est l’œuvre de Pô MODOU et la seconde à la 90’ + 2. Comme pour dire 2 buts encaissés.

Que le chiffre 2 a collé à la peau tachetée des Léopards de la RD Congo. Comme si cela ne suffisait pas, la RD Congo est 3ème au classement avec un total de 2 points en 2 matches. Pour la 3ème sortie face à l’Angola, il faudra tout simplement être réaliste.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article