Pour les deux premiers matchs de la RD Congo comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, le sélectionneur et Directeur Technique National de la RD Congo Christian N’SENGI a rendu public une liste des 28 convoqués pour ses premiers pas dans cette campagne dans ses nouvelles fonctions.

Si d’une part, l’on peut être surpris par la sélection en équipe A de la RD Congo des cadets des frères MANDANDA parmi les trois gardiens de but, dont KIASUMBWA qui signe son retour au côté de Jackson LUNANGA.

La présence de MUKOKO AMALE dans cette liste est plus que méritée au vu de la forme depuis un certain temps de ce latéral droit du DCMP toutes compétitions confondues et en sélection avec les U23 et bien entendu la sélection locale de la RD Congo qualifiée au prochain Championnat d’Afrique des Nations.

MUKOKO AMALE pète la forme, ses prestations séduisent plus d’un observateur, dans son couloir droit, il est intraitable tant sur le plan défensif que offensif.

Avec un mental de fer, AMALE est cette race rare des joueurs qu’on a besoin sur le terrain pour tonifier le moral de ses coéquipiers.

Au fil des matchs, il a réussi à améliorer sa qualité de centre, ce qui sous-entend qu’il est devenu un élément dangereux pour ses adversaires.

Volontaire et dévoué, il a vraiment attendu son temps et profiter du changement de staff technique de la sélection nationale pour mériter la sélection nationale.

Et le nouveau sélectionneur Christian N’SENGI séduit par les qualités de celui qu’on appelle affectueusement « SOSO », n’a attendu que ce moment pour confirmer ses propos tenus au cours d’une conférence de presse au sujet de MUKOKO.

« MUKOKO AMALE, c’est un grand joueur, vous rigolez ou quoi, MUKOKO AMALE ce qu’il a fait aujourd’hui des centres, mais MUKOKO AMALE c’est chaque match qu’il joue, il est performant.

Chaque match, il est dangereux MUKOKO AMALE, il toque chez les A, ça je vous le dis, moi je n’ai pas peur de mettre un joueur comme en A, il va jouer en A, il va faire quoi, il va faire ce qu’il fait ici. »

Sa sélection chez les A est le fruit de beaucoup d’efforts et d’abnégation et aujourd’hui son ascension ne souffre d’aucune contestation.

Le latéral droit du DCMP a fait la sourde oreille et a pris du bon côté toutes les critiques dont il a été victime, de l’insulte « SOSO » à ce nom qui est aujourd’hui devenu une référence et qui fait sans nul doute son admiration auprès du public, MUKOKO AMALE est ce genre d’élèves que les professeurs citent toujours en exemple pour avoir réussi dans leur cursus à parfaire leur faiblesse à la grande admiration de tous.

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article