Congo Sport

EUVOKIN-DERBY : LA REPRISE DE MWANGAZA

L’électricité battait son comble au terrain annexe du complexe Omnisport stade des martyrs avant l’opposition la plus relevée du championnat de l’Entente Urbaine de Volley Ball de Kinshasa mettant aux prises le VC ESPOIR au VC MWANGAZA.

D’entrée sur l’aire de jeu, les volleyeurs des deux clubs se lancent dans une guerre des mots annonçant déjà les couleurs de la rude confrontation réservée aux spectateurs, la surprise de MWANGAZA.

1er Set, la stupéfaction au rendez-vous

Dans son orgueil de champion du Congo, titre gagné à Kindu sur son adversaire du jour, le VC Espoir du Congo de blanc vêtu se lance, le premier, à la conquête des points et mène déjà par 1-0 dès le premier service de Joël.

De sa peau de vengeur, le Club des Jaunes et Bleu de la capitale ne tarde pas à répondre, il n’y aura pas d’écart puisque la première égalité interviendra déjà à 1-1. Elle n’est qu’une première, car elles s’en suivront tant d’autres allant de 2-2 à 6-6. Ragaillardit, MWANGAZA prend cette première manche en main avec des écarts variant entre un et deux points, soit  6-8, 8-9 et 9-11 jusqu’à assister encore à une série d’égalité 11-11, 13-13, une série de parité qui va atteindre 19 partout.

C’est de là que MWANGAZA va prendre son envol pour s’offrir le premier set grâce à une montée progressive 19-21, 22-23, 23-24 puis 23-25.

2ème et l’humiliation d’Espoir

Le terrain annexe du Volley-Ball s’attend à une réplique rapide d’Espoir. Les supporters autour de l’aire de jeu aussi mais à la place, ils vivent une scène inimaginable en ce 2ème set qui en vrai scelle le tournant de ce derby du volley ball kinois. MWANGAZA s’impose et gagne du terrain, il dompte les deux premières pauses réglementaires puisque seul devant le score le démontre à 0-4, 0-6, 0-8 et même 0-9. Gravir quelques points de plus n’est pas impossible à cette allure, il y a 10 points de d’écart, désormais le marquoir indique 10-20. 

Le retour en force des Espérantistes se fait toujours attendre et finit par arriver. Les hommes de Dany SAPALO se rangent en muraille de défense et attaquent en même temps pour contrer ceux de SWALE OMARI en réduisant les interférences 11-20, 13-20, 17-22 et 20-23, malheureusement à bout de souffle suite à l’effort consentit pour remonter cette pente. L’accélération de bande à Fernand PHEZO est une bombe qui explose tout sans offrir la moindre chance à Espoir pour décrocher une égalité 22-24 puis 22-25 score final.

3ème Set, la résistance du champion

Ce set est important pour les deux équipes. D’une part, pour MWANGAZA qui en cas d’une victoire va en finir et l’emporter alors pour Espoir, c’est la relance en vue. Mais cette envie de mieux prester qu’avait imprimé par Espoir ne sera pas aussi facilement accepté par MWANGAZA qu’il impose sa manière de faire avec des égalités à l’entame 4-4 et 5-5, la dernière de la partie. Les blancs se lancent à fond, l’entrée de Patric TSHANGA, laissé sur le banc de touche, fait des merveilles. Le Champion en titre de l’Euvokin mène à 9-6, 13-8 et 19-11. La barre de 20 sera atteinte sans le vice-champion qui est dominé suite à un réarmement moral des Noirs et Blancs 20-11 et 22-13.  25-15 sera le score final. L’on est à 1 set contre 2.  4ème et dernier set de vérité.

4ème Set et la fin du suspens

Le 3ème set et son résultat laisse entrevoir un probable retour d’Espoir au-devant de la scène, égaliser et gagner ce match mais c’était sans compter sur MWANGAZA qui tient, cette fois, à tout prix à en finir.  Deux envies, deux objectifs pour un même set, voilà ce qui le rend encore plus alléchant et d’ailleurs ils commencent avec une série interminable d’égalité 1-1, 2-2, 3-3, 4-4, 5-5, 6-6, 7-7, 8-8, 9-9, 10-10 et finalement 11-11 pour voir un club prendre le dessus sur l’autre. Contre toute attente, c’est MWANGAZA qui va sortir du lot d’égalité et se placer soit à deux ou trois longueur de son hôte 11-14, 13-17 et 15-18, l’écart devient plus grand 15-20 et 15-23. La messe est presque dite lorsqu’Espoir remonte à 16-24 mais sans pression immédiate sur les Jaunes et Bleus qui inscrivent le point mettant ainsi fin à la rencontre (16-25), pour une victoire de 1 set contre 3 pour MWANGAZA.

La 49ème édition du championnat de l’Entente Urbaine de Volley Ball de Kinshasa s’annonce déjà et ce, avant la manche de play-offs réservée à la Ligue de Volley Ball de Kinshasa dont les couleurs s’annoncent. La coupe du Congo sera palpitante.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x