Congo Sport

FEBACO/37 ÈME COUPE DU CONGO : TRÉSOR NGANGA CLAQUE LA PORTE DE LA LIPROBAKIN

Comme le manichéisme qui divise le monde en deux blocs, le bien et le mal, la vie est toujours faite des haut et bas. C’est pareil pour certaines décisions de la vie. Vingt-quatre heures seulement après l’annonce officielle de l’organisation de la trente-septième édition de la coupe du Congo à Kinshasa, du 14 au 24 novembre courant, la ligue de basket-ball de Kinshasa perd son président. Trésor Nganga claque la porte et s’en va, laissant derrière lui les dix clubs de sa désormais ex juridiction, préparer la compétition.

LES CLUBS INVITÉS, LA GOUTE D’EAU DE TROP

Ce n’est un secret pour personne, la coupe du Congo est la seule compétition qu’organise directement la fédération sur toute l’étendue du territoire congolais. Ceci, en vertu du pouvoir lié en partie aux textes qui régissent l’organisation de celle-ci et d’autre part au pouvoir discrétionnaire du bureau fédéral.

Ce pouvoir, permet ou donne le plein pouvoir à la fédération de prendre tout genre de décision. Seulement, allant dans le sens de mettre d’accord tout le monde dans le strict respect des normes ou fonctionnement de l’institution.

C’est donc dans cette optique, que le bureau fédéral a décidé, Covid 19 oblige, de faire participer certains clubs non qualifiés selon le règlement de la coupe du Congo qu’elle a, appelé “invités de la fédération”. Un droit certes, mais mauvaise procédure.

LE FOND OUI MAIS PAS LA FORME

Si dans la logique, la fédération a le plein pouvoir de faire participer qui elle veut, il y a cependant une procédure à suivre.

LA RELATION FÉDÉRATION-CLUB

Dans un fonctionnement normal, aucun club ne peut correspondre avec la fédération sans passer par l’Entente non membre de la ligue ou ligue provinciale.

Étant donné que les ligues et ententes, organisent le championnat pour le compte et au nom de la fédération, aucun club ne peut donc s’adresser à la fédération sans passer par son entité locale. C’est cette procédure qui est respectée dans tous les processus tels que: affiliation,achat imprimés (licence et fiche d’engagement) et autres. Malheureusement, pour cette édition assez spéciale de la coupe du Congo, la fédération a dérogé à la règle, ses propres textes. Dans une correspondance datant de quelques jours, la FEBACO, autorisait aux clubs désireux participer à la coupe du Congo de solliciter des invitations au près du bureau. Ce, sans passer par leurs propres entités d’appartenance. Une situation très mal perçue par les deux ligues pilotes, la ligue de Kinshasa (LIPROBAKIN) et celle du Haut Katanga (LIBAHKAT).

Conséquence, le numéro 1 de la ligue de Kinshasa décide de rendre les tabliers à quelques jours seulement du démarrage de cette édition de la coupe du Congo annoncée pour le samedi 14 novembre prochain. Dans une correspondance adressée à son adjoint (vice-président de la LIPROBAKIN), Kamus Nshimba, Trésor Nganga sans donner beaucoup de détails a, annoncé sa démission.

Je viens par la présente, vous informer de ma décision de quitter mes fonctions de président de la ligue provinciale de Basket-ball de Kinshasa, afin de me permettre de vaquer à d’autres occupations”. A-t-il écrit dans sa correspondance parvenue au secrétariat de la ligue avec copie à la fédération.

Visiblement, le bras de fer entre les présidents de la fédération et celui de la ligue au moment de la reprise du championnat après l’arrêt de près de six mois suite à la pandémie du Corona virus a laissé des traces et aujourd’hui c’est un vide remarquable que laisse Trésor Nganga à la tête de la ligue deux saisons seulement après son élection.

Et quand on se souvient de son attachement au président de la fédération lors de dernières élections du bureau fédéral en 2018, on peut conclure que le divorce est consommé entre les deux personnalités de la balle au panier. Désormais, la ligue devra se mettre à la recherche d’un nouveau patron.

Jean de Dieu MUKENDI

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x