Le football tel que organisé aujourd’hui n’est plus un simple jeu qui procure admiration et plaisir produits par les premiers acteurs qui sont les joueurs. De nos jours, le football est devenu un business car il procure des gros revenus.

Toutes les compétitions organisées par la Confédération Africaine de Football récompensent les faiseurs du spectacle et la redistribution est automatique entre les clubs et les fédérations.

La planification se fait avant même que les différentes compétitions n’aient lieu. Pour ce qui est de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, il est réservé au minimum la somme de 600.000$ aux 24 pays qui prendront part à cette fête du football africain.

Le vainqueur touchera en définitif 4.5 millions de dollars américains, ce qui dégage une augmentation de 500.000$ comparativement au vainqueur de la dernière édition (Cameroun). L’Égypte qui a fini deuxième en 2017 a eu droit à 2 millions de dollars américains et les deux autres demi-finalistes se sont contentés de 1.5 million de dollars américains. Ce qui fait  sans nul doute qu’au-delà du prestige et de l’honneur, l’intérêt financier quoiqu’il ne soit pas mis en avant plan, soit aussi une source de motivation pour les heureux qualifiés de la phase finale de la CAN.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating