L’international Gardien de but Congolais Nathan Mabruki n’est plus visible ni sur le terrain, moins encore sur le banc d’un club. Que dis-je de l’AS Vita club de Kinshasa?

Oui, il s’entraîne chez les Dauphins noirs de Kinshasa pour peut-être garder la forme et non monter sur le terrain lors d’un match.

Le jeune Gardien congolais, auteur d’une belle saison avec le DCMP malgré le fait qu’il a été sous l’ombre de Muko Barel, a opté pour l’Association Sportive Victoria Club en ce début de saison.

Les nouvelles d’avant saison ont confirmé la signature des deux autres Gardiens au sein de Vita Club. Le camerounais Omossola pour 2 ans et l’angolais Landu Mavuanga 3 ans. Mabruki, lui toujours en discussion et sans garantie.

La preuve, le tourn over dans la cage des Dauphins noirs est effectif avec notamment trois matchs à l’actif du camerounais Omossola et un pour l’angolais Landu.

Pendant ce temps, Mabruki est toujours invisible. Vous allez dire que Lukong aussi n’a pas encore joué cette saison.

A l’allure où vont les choses, connaissant l’exigence qu’il y a dans la cage et avec le rythme déjà pris par les deux recrues de Vita Club, tout porte à croire que le choix de Mabruki de rejoindre l’AS Vita Club est loin d’être à la hauteur de ses attentes. Sinon que l’avenir prouve le contraire.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article