Désigné comme future star du football mondial à l’époque où il faisait encore ses classes du côté de Chelsea FC, Gaël KAKUTA, à 27 ans, peine toujours à justifier tous les espoirs placés en lui.

Auteur d’une saison 2018-2019 plutôt encourageante du côté d’Amiens SC pour avoir joué 38 matchs et marqué 6 buts, le natif de Lille a attiré la convoitise de plusieurs clubs européens, mais il a choisi le Rayo Vallecano, écurie qu’il connait bien puisqu’il y a joué lors de la saison 2014-2015. Toutefois, les choses ne se passent pas comme espéré.

Désaccord avec « Michel »

En début de saison, le Rayo était entraîné par Michel Sanchez Munoz dit « Michel ». Le coach espagnol a le mérite d’avoir fait monter le club en liga, mais ses choix tactiques ne conviennent pas à l’international congolais. En effet, »Michel » utilise l’international congolais comme ailier droit, alors que Gaël se dit meilleur au numéro 10 (meneur de jeu).

Pas satisfait de son positionnement d’ailier droit sur le terrain, KAKUTA se plaint de jouer pratiquement comme un latéral droit dans une équipe qui ne fait que défendre. Cela ne plaît pas du tout au technicien espagnol… C’est le début de la descente aux enfers.

Kakuta a mis la pression sur le Rayo Vallecano

En froid avec l’entraîneur, le congolais a officiellement demandé à être transféré au Mercato d’hivers, mais la direction du club ne l’entendait pas se séparer d’un des leaders techniques au sein d’un effectif qui peine à grappiller des points en liga.

Déçu par la réaction de board, le meneur de 27 ans décidera alors de sécher les séances d’entraînement, car il veut à tout prix retourner à Amiens SC. Toutefois, le comportement de Gaël KAKUTA crée de la frustration dans le chef des dirigeants du club qui selon les médias espagnols auraient même envisagé des poursuites à l’encontre du club Picard, car selon eux, Amiens aurait contacté le joueur sans avoir été autorisé.

Transfert raté à Amiens SC

KAKUTA ayant réclamé son départ à Amiens, le Rayo Vallecano s’était résolu ou pas à le laisser partir.

En effet, la dernière heure du Mercato dhivers a été un cauchemar pour le léopard de la RD Congo. Les négociations entre le Rayo et Amiens avaient abouti à un prêt avec option d’achat obligatoire. Néanmoins, l’opération n’a pas pu se concrétiser ; car les documents provenant de Rayo Vallecano, nécessaires à l’homologation du transfert n’étaient pas conformes. Le temps de régler le problème, il était trop tard. Cela était-il une erreur ou une simple manuvre pour faire capoter le deal ? On ne le saura jamais.

Gaël KAKUTA est donc toujours sous contrat avec le Rayo Vallecano, mais la détérioration de ses relations avec le club a atteint un point de non retour.

Etait-il nécessaire pour Gaël de vouloir changer de club en cours d’année d’une compétition internationale à cause des choix tactiques d’un entraîneur ? Surtout quand on constate que Michel Sánchez Munoz sera démis de ses fonctions pour être remplacé par Paco Jemez.

N’apparaissant plus dans les feuilles de matchs, Gaël vit une saison compliquée qui risque fort vraisemblablement de compromettre sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations avec les Léopards de la RD Congo.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating