Ancien joueur de handball devenu Président de la Fédération de la même discipline, Amos MBAYO a un amour indéfini pour son handball. Sa passion pour cette discipline est sans limite, il suffit seulement d’assister aux différentes compétitions pour vous en rendre compte.

Il a un agenda particulier et connu de plus d’une personne avertie puisqu’il assiste tous les jours ou presque aux entraînements des clubs et sélections le matin.

Sur cette image, le Président de la Fédération Congolais de Handball (FEHAND) joue le rôle d’entraîneur, certainement il le joue pour apporter une observation particulière pouvant faciliter ou débloquer une difficulté constatée.

Ça ne marche pas toujours

Malgré l’intervention du Président de la Fédération Congolaise de Handball dans le coaching des Léopards handball dames U17 et U19, la RD Congo n’a pas réussi à prendre le dessus sur les camerounaises dans les deux catégories du Challenge Trophy.

Elles ont simplement été battues (22-30) pour les U19 et 17-21 pour les U17 avec comme conséquence, pas de qualification congolaise au Challenge Trophy continental. Ce qui prouve à suffisance que ces deux catégories (U19 et U17) de la RD Congo ont encore du chemin à faire.

Il est à noter qu’au niveau de la zone 4,  petit à petit le Cameroun est entrain de faire asseoir sa domination sur la RD Congo, toutes catégories confondues.

Puisque cette domination camerounaise avec cette tranche d’âge reste dans la continuité de ce qu’a été chez les seniors dames, les qualificatifs des Jeux africains dans la même Salle de l’Institut Français où les camerounaises avaient donné du fil à retordre à la sélection congolaise. Heureusement que les deux sélection ont obtenu leur ticket à ces jeux avec une victoire chacune sur l’autre.

Une réalité qui doit interpeller et surtout pas échapper au Coach Amos MBAYO et à la Fédération Congolaise de Handball, question de prévenir.

Horsaison / Or Saison