Troisièmes à la dernière Coupe d’Afrique des Nations, les Léopards Handball Dames de la RD Congo font une entame tonitruante face au pays hôte, le Maroc, au Palais omnisport Mohammed V.

Comme dans ses habitudes, la capitaine Christiane MWASESA met sur orbite ses coéquipières en allumant la première mèche, s’en est suivie d’une véritable promenade offensive des Léopards, de 5-1 à 7-1. Le rythme est nuisible pour le Maroc, obligé d’imposer un coup d’arrêt avec un temps mort, on joue la 8ème minute.

Intenables, les Léopards assurent devant et presque impériales derrière, on joue la 17ème minute et le score est de 13-6. L’adversaire ne fait pas le poids.

Après une bonne lecture du jeu de la RD Congo, les marocaines parviennent à freiner et faire douter les Léopards en isolant la capitaine à un marquage strict, contraignant ainsi l’entraîneur Célestin M’POUA à une demande de temps mort et ce, malgré l’avance de dix buts au marquoir, soit 20-10.

Les marocaines maintiennent le rythme quoique dominées, 23-12 sera le score à la mi-temps.

Au retour de la pause, l’entraîneur de la RD Congo laisse sur le banc son capitaine pendant une bonne quinzaine de minutes, néanmoins c’est sans conséquence puisque les marocaines continuent à se faire  humilier au marquoir, 26-13 puis 31-16.

Une fois de retour, MWASESA revient achever ce qu’elle avait entamé en première période, la RD Congo échappe davantage 36-20, 43-25 et enfin 45-25 comme score final, soit 20 buts d’écart. Le pays hôte est sans nul doute renvoyé aux études avant de poursuivre sa compétition, l’adversaire (RD Congo), lui, a assuré son rang de mondialiste et est attendu lors de sa deuxième sortie face à la Guinée.

Horsaison / Or Saison