Il y a peu, le Président de la Fédération Congolaise de Football Association déclarait qu’il y avait péril en la demeure faisant mention du Stade des Martyrs sous menace à la fois de la CAF et de la FIFA.

Son appel valait donc la peine puisque ce lundi 4 novembre 2019, le Chef du Gouvernement congolais, le Premier Ministre ILUNKAMBA est descendu au Stade des Martyrs pour réellement se rendre compte des problèmes à la base de la menace de fermeture de cette infrastructure sportive, la seule à même d’accueillir dans la capitale les matchs de la CAF et de la FIFA.

De l’aire de jeu, aux tribunes, en passant par les vestiaires et sanitaires, le Premier Ministre qui avait à ses côtés le Ministre des Sports et Loisirs Amos MBAYO et le Président de la FECOFA Constant OMARI a suffisamment été informé des raisons de cette menace qui guette ce temple du football congolais.

Cette visite du Premier Ministre vient certainement apaiser les amoureux du ballon rond puisque la haute hiérarchie du pays s’est invitée dans cette affaire et tout porte à croire que le Stade des Martyrs ne connaîtra pas de fermeture et sera mis dans les normes telles que le veulent la CAF et la FIFA.

« Il faut d’abord remercier le Premier Ministre qui a pu dégager de son temps pour venir s’enquérir de la situation de la réalité sur cette infrastructure qui est le Stade des Martyrs, je pense que c’est déjà quelque chose de très important.

La visite a été le moment fort pour pouvoir voir réellement l’aire de jeu, fournir des explications concernant la qualité de la pelouse, fournir des explications concernant les installations fixes, notamment les pourtours ainsi de suite, des sièges, les dispositifs sécuritaires qui s’ensuivent, l’éclairage, renforcement de la disponibilisation des moyens de secours sur le plan électrique.

Nous avons été visité les vestiaires, nous avons sensibilisé sur l’état des vestiaires aujourd’hui et les exigences standardisées de la CAF et de la FIFA. »

Le Président de la Fédération Congolaise de Football Association a saisi la balle au bond pour présenter au Premier Ministre ILUNKAMBA d’autres situations en souffrance, notamment le financement des équipes nationales de la RD Congo.

« Nous avons parlé d’autres problèmes liés aux équipes nationales, la disponibilisation des primes des joueurs ainsi de suite, des filles et des autres.

Nous avons profité de cette occasion pour lui soumettre d’une manière globale tous les problèmes de l’heure. Et nous avons aussi parlé de la préparation du match contre le Gabon et la Gambie. »

Des matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Avec cette réalité présentée, il y a sans nul doute urgence et le Premier Ministre a fait quelques recommandations, notamment :

  • Ilfaudrait pour les années qui arrivent que le Ministère des Sports soit doté d’un budget conséquent;
  • Il faudrait qu’il y ait la meilleure programmation;
  • Devant l’urgence, on na pas le choix, on peut un peu réfléchir sur la programmation du budget, mais il faut chercher les moyens et réfléchir aussi dans le cadre du partenariat public privé.

Ainsi donc, le Président de la FECOFA en tripartite avec le Ministre des Sports et le Directeur de Cabinet du Premier Ministre ont reçu le mandat de travailler sur le dossier en urgence.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article