A 7 au départ, avec 12 matches à livrer, les Léopards Séniors de la République Démocratique du Congo savent une chose, ils seront au Maroc avec les Lions Indomptables du Cameroun pendant l’intersaison pour prendre part aux Jeux Africains prévus à Casablanca et Rabat, deux premières villes du Royaume Chérifien qui depuis son retour dans l’Union Africaine veut occuper la première place en tout et pour tout.

Quant aux congolais, les éliminatoires comptant pour la zone 4 passent donc pour une évaluation de la sélection nationale entre les Fauves venus d’ailleurs et ceux évoluant au pays.

Sur les nations annoncées dans la capitale RD Congolaise, seul le Cameroun s’est pointé avec une détermination autre que celle des dernières éditions, les Lions sont redevenus indomptables.

Première partie à égalité

Loin de porter la honte sur son dos puisque organisant une compétition internationale dans une salle de gymnastique, la République Démocratique du Congo s’est vue face à l’équipe camerounaise, plutôt réactive qu’initiatrice d’actions dans cette partie captivante puisqu’opposant les Deux Fauves de l’Afrique Centrale.

Si les Lions sont les premiers à ouvrir le bal puis atteindre la barre de deux en menant 2-1, les Léopards, eux, vont lancer réellement la partie d’abord avec 3-4, 6-5 et 7-6, une dernière note qui dira « bienvenue à la série d’égalité, la longue série d’égalité ».

La suprématie de la zone est en jeu, Lions et Léopards tiennent à la couronne et ne veulent plus rien lâcher. Comme au cours d’une bataille dans la forêt, les griffes et incisives de ces deux fauves ne manquent pas sur quoi s’agripper, camerounais (locaux) et congolais (visiteurs) ne se distancent qu’à un point avant de rattraper 8-8, 9-9, 10-10, 11-11, 12-12, 13-13 et 14-14. Les derniers instants de la première partie ne changeront pas la sentence, bien que du côté congolais l’intensité est au rendez-vous car sont butés à une défense camerounaise bien en place et réactive d’où le respect établi entre les deux Fauves de 15-15 puis 16-16. Score à la mi-temps.

Le Lion est indomptable

La deuxième partie lancée, le Congo s’installe chaque fois aux premières loges avant d’être toujours rejoint par le Cameroun 16-17, 17-17, 17-18 et 18-18, que des égalités jusqu’à 26-26. C’est là que le rougissement du Lion ira loin, alors très loin de l’Institut Français dont la Salle René DESCARTES est transformée en arène du handball de l’Afrique centrale.

Les cris et directives du Président de la Fédération de Handball du Congo ne serviront à rien, la RD Congo est malmenée par le Cameroun faute des gardiens qui ne sont pas au rendez-vous, pire loin de ce que l’on pouvait espérer de leur prestation. Les Lions Indomptables partent en chasse pour la victoire avec des points, soit les buts qui se suivent 27-26, 28-26, 29-26, 29-27, 30-27, 30-28, 31-28, 32-28 et au final la RD Congo inscrira un 29ème but qui n’aura pas d’incidence directe sur son adversaire car le temps est écoulé.

Comme sur une montagne ne peuvent y vivre deux Loups, la Salle René DESCARTES livre un acte 2 ce jeudi 25 avril pour se fixer un dompteur de la Zone 4. La RD Congo va-t-elle prendre sa revanche avec à la clé une grande différence des buts ? La réalité l’impose.

Horsaison / Or Saison