Un cri d’abat, c’est celui qui a été lancé le dimanche 14 avril au Stade des Martyrs à 16h12’ minutes dans la moitié du terrain du FC Renaissance, après un excès d’engagement de Nzungu Mafwana par tacle sur l’international congolais et joueur de l’AS V. Club, Jean-Marc MUNDELE MAKUSU.

La situation est grave, le Stade des Martyrs retient son souffle, Ngonda tient sa tête de deux mains, Moscou se refroidit, le deuxième meilleur buteur de la CAF-C2 a une double fracture à la jambe gauche au niveau du tibia et du péroné, NZUNGU est exclu, carton rouge.

Du Stade des Martyrs à l’Hôpital du Cinquantenaire

Se trouvant à moins de 10 minutes de circulation en automobile du lieu où le forfait a été commis, l’Hôpital du Cinquantenaire reçoit le vainqueur du CHAN 2016 fondant en larmes. Une intervention d’urgence est alors effectuée sur sa jambe gauche pour éviter tout déplacement de l’os, mais la douleur est insupportable, le silence du couloir central est remplacé par les sanglots d’un joueur qui croit avoir mis fin à sa carrière.

Une évacuation est alors optée par le staff médical de l’AS V. Club qui s’est accompagné du Président de Coordination, Gabriel AMISI KUMBA, les joueurs et quelques membres du staff technique.

Marie BIAMBA MUTOMBO, le point de chute

Le déplacement de Jean-Marc MUNDELE MAKUSU est réalisé mais pas en dehors de la RD Congo. Il est dans la commune de Masina, c’est là qu’il a passé sa nuit de malade. Une nuit mouvementée par une intervention chirurgicale pour la mise en place du fixateur externe sur sa jambe gauche.

L’homme restera loin de la pelouse de la Ligue 1 durant 3 mois ( a fait savoir le staff médical des Dauphins noirs) et vivra sa pire saison de football puisqu’il n’a même pas inscrit 7 buts en championnat. Le clou de la ligue et les deux derniers de matches de Vita se joueront sans lui.

Encore cette jambe gauche !

S’est-il vraiment remis de sa blessure contractée au mois de novembre 2018? Le tacle de Mafwana ne réveille-t-il pas une puce endormie depuis le mois de décembre à la veille de la finale retour de la Coupe de la Confédération ?

Tant de questions en rapport avec cette blessure qui demeurent sans réponse. Tout ce que l’on a vu, c’est cette action sans âme alors que le dossard 9 de Vita était loin de la cage.

Jean-Marc, adieu la CAN!

Horsaison / Or Saison