Congo Sport

JEUX AFRICAINS 2019 – BEACH-VOLLEY /RDC PAS REPRISE : « LA CAVB EST FAUTIVE … » CHRISTIAN MATATA

La surprise a été générale ce matin lors de la constatation de l’absence de la RD Congo sur le calendrier de la Confédération Africaine de Volley-ball envoyé au Comité d’organisation des Jeux Africains Maroc 2019 pourtant validée par la Zone 4, d’où la qualification des Léopards de la République Démocratique du Congo. Partant de la République Centrafricaine bien sûr.

Selon Désiré BONINA, membre du Comité Olympique Congolais « Faute de ranking (classement international), le team beach volley RDC n’a pas été retenu ». Il a été là pour assurer la partie financière du Comité Olympique Congolais et par moment le déplacement des fédérations pour le compte des tournois olympiques.

Pour la Fédération de Volley-ball du Congo, c’est le « favoritisme » qui motive cette décision de la CAVB. Contacté par horsaison.cd ce samedi, le Président de la Fédération de la balle au filet a signifié que « C’est une erreur de la CAVB … Ce n’est pas de notre faute … »

Dans une note adressée à la commission en charge du Beach-volley, le Président de la FEVOCO et de la Zone 4 du Beach-volley s’est dit profondément sidéré.


« Monsieur le Président,
Je tiens tout de même à vous rappeler que la CAVB avait exigé de passer aux éliminatoires de Zone pour arracher une qualification à ces jeux. Ces éliminatoires ont été organisés et notre pays a été qualifié pour participer à ces jeux. Cette compétition nous a coûté de l’argent et cela avec tout ce que nous avons comme difficulté.

Je ne comprends pas pourquoi et comment la CAVB peut changer les critères de participation en écartant notre zone et notre pays alors que nous avons arraché cette qualification sur terrain.
A quoi nous servirai le ranking ?? Favoriser les uns et défavoriser les autres ? »

Alors que les choses ne sont pas encore accélérées, il est donc demandé à la CAVB de revoir sa décision qui jusque-là n’a fait que affecter la Zone 4.


« Monsieur le Président, nous vous prions de bien vouloir revoir cette décision, car nous avons fait déplacer notre pays et je ne sais pas qui va nous rendre les frais de notre déplacement.

Si nous continuons à subir ce genre de situation, nous ne comprenons pas pourquoi alors les compétitions des zones vont servir si c’est la CAVB qui doit commencer à changer les critères de qualification à tout moment et pour cela nous allons retirer notre pays dans les prochaines compétitions » a dit CHRISTIAN MATATA.

Bien avant, la délégation congolaise des beach-volleyeurs avait déjà effectué le déplacement du Royaume chérifien pour bien se mettre dans la peau de la compétition. Les attentes des congolais sont plus qu’énormes.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x