L’issue était favorable pour la République Démocratique du Congo depuis la dernière seconde du match retour des éliminatoires des Jeux Africains Rabat-Casablanca 2019 face au Cameroun, mais il fallait attendre la confirmation de la Confédération Africaine de Handball.

Une correspondance a finalement atterri à Kinshasa après près de 65 heures, soit 4.022,3 Km en partance d’Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire où siège la CAHB, regroupant en son sein 45 membres, présidée par MANSOUROU AREMOU et créée le 15 janvier 1973.

Cliquez pour agrandir

Sur la correspondance de l’instance faitière du handball africain, l’on peut lire noir sur blanc «  les hommes et dames du Cameroun et de la RD Congo, sont déclarés qualifiés pour prendre part à la phase finale, qui aura lieu du 20 au 30 août 2019 à Casablanca au Maroc ».

Une note qui vient définitivement apaiser les esprits surchauffés de deux nations qui se tenaient la main et le rein comme des siamois.

Pourquoi les retenir alors qu’on pouvait faire un choix ?

Qualification clémente de la RD Congo et du Cameroun

Déjà annoncée comme une confrontation enflammée parce que proposant la même affiche que celle du match de la 3ème place du Championnat d’Afrique des Nations, la phase qualificative entre congolaises et camerounaises a été mouvementée dans tous les compartiments de jeu tant en aller qu’au retour jusqu’à établir une égalité parfaite au marquoir, soit 22-25 pour le Cameroun en première manche et 24 -21 au retour en faveur de la RD Congo en seconde manche, au mieux seulement 3 points de différence.

Selon le règlement de la CAHB, à en croire AMOS MBAYO, Président de la Fehand, les officiels devraient proposer au jeu de 7 sets pour départager les deux équipes et valider le ticket de la gagnante mais hélas, cette paire de manche n’a pas été appliquée. Le tirage au sort s’invite et les congolaises stressent. Heureusement pour elles, la CAHB est là, elle informe à la Zone 4 qu’elle aura désormais 2 qualifiées à la phase finale des jeux puisque la Zone 8 n’a rien fait, la Zone 8 n’a pas organisé la phase qualificative aux Jeux Africains 2019. Les deux Fauves féminins de la Zone 4  se taillent  la part de la Zone 8 et filent au Maroc.

La FEHAND promet le titre mais doit confirmer

Diminuée puisque n’ayant pas toute son ossature du Championnat d’Afrique des Nations Brazzaville 2018, la République Démocratique du Congo dit «venir pour dompter l’Afrique et décrocher pour la première fois de son histoire le titre de champion des Jeux Africains version Handball » belle initiative pour la Fédération de Handball qui s’affirme comme l’une des meilleures de la décennie.

Si la CAHB affiche sa clémence, elle émet également un deadline « nous vous demandons de bien vouloir confirmer de manière ferme, l’accord du Ministère en charge des Sports, pour la participation effective de vos équipes nationales, au plus tard le 20 mai 2019 ».

Qualifiée et fixée, la RD Congo est connue de tous comme amoureuse de l’état d’urgence. Cette confirmation ira-t-elle dans le temps ? Et désormais la question qui se pose car le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a suspendu toute implication du Gouvernement dans X ou Y dossier.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating