Face aux turpitudes de son ancien Secrétaire Général, le Comité Olympique Congolais a mis le turbo pour vite trouver une solution et passer carrément à autre chose.

Le COC a saisi officiellement le Comité International Olympique ce mardi 7 Janvier 2020 pour lui recommander dorénavant de travailler avec Honoré MAZOMBO, Secrétaire Général Adjoint du COC, en remplacement d’Herman MBONYO puisqu’ayant été radié.

Une résolution qui vient d’éloigner davantage l’ancien Secrétaire Général du COC à la fois des organisateurs des Jeux Olympiques 2020 et du Comité International Olympique.

L’affaire a été mise à nu notamment à cause de non payement de la facture d’hôtel mis à leur disposition par le comité d’organisation des Jeux Olympiques qui les a accueilli au Japon, contraignant ainsi ces derniers à saisir le CIO en dernier ressort pour payement « je pense que compte tenu des enjeux, il est important de vous rapprocher du CIO pour avoir des précisions. »

C’est à partir de là que le CIO va saisir le COC pour lui faire part des manœuvres entreprises par « son Secrétaire Général. »

Un feuilleton dont la conclusion raffermi davantage les sanctions du COC vis-à-vis de son ancien Secrétaire Général et ouvre la porte à son adjoint qui fait son intérim puisqu’Honoré MAZOMBO vient d’être d’abord reconnu officiellement comme point focal du COC auprès des autorités japonaises en charge de l’organisation des Jeux Olympiques ensuite reconnu comme Secrétaire Général auprès du CIO et enfin ce mail «contact@coc-rdc.org» comme seul canal officiel, mettant ainsi définitivement un terme à ce spectacle de mauvais goût qui a failli ternir l’image du Comité Olympique Congolais à l’approche des jeux.

0 0 voter
Évaluation de l'article