En tout, ça sera la 7ème édition du championnat olympique du Beach-Volley. Sur les plages de TOKYO, il y aura 24 nations qui viendront à la recherche d’une médaille olympique mais avant, il faudra prendre part au tournoi qualificatif et cela dépend des confédérations.

En Afrique, c’est la Confédération Africaine de Volley-Ball qui va officier la messe pour les 7 zones qui la composent mais la donne laisse entrevoir une mainmise de la zone Nord, la zone 1. Cette zone où siège justement la CAVB dont d’ailleurs est issu son Président AMR EL WANI.

J.O 2020-Afrique, deux places à prendre

Alors que le comité olympique n’a prévu que deux places pour l’Afrique sur la table des JO Nippons, la CAVB aligne plus d’une vingtaine de nations pour en décrocher et être au Japon.

D’abord toutes les 7 zones que compte la CAVB devront tenir les compétitions entre elles. Un challenge au cours duquel sortira 2 qualifiés pour chaque Zone qui, à leur tour seront alignés dans une compétition que l’instance faitière va elle-même organiser au mois de Juin.

Vous avez donc fait le calcul avec moi, nous aurons en tout 14 équipes pour 2 places seulement. Pourquoi en faire long ?

A cette question, la réponse semble plus qu’évidente que la situation déjà vécue aux Jeux Africains 2019 où certaines nations de l’Afrique sub-saharienne ont été mises out alors qu’elles étaient éligibles.

Dans tout ça, le reste des zones de la CAVB soupçonne la Zone 1 qui ferait tout pour s’offrir tout le gâteau, mais comment ?

La zone 1 veut tout sauf rien !

A la simple réflexion que l’on peut avoir, les chiffres démontrent combien l’Afrique du nord, de par sa cohésion face au reste du monde sait casser la route aux autres pour rester en valeur constante. Un des exemples est ce match comptant pour le tournoi qualificatif du mondial de Basket 2019 où le Maroc s’est incliné de gré face à l’Egypte pour sortir la RD Congo.

Mais pour cette fois, les Nord-Africains sachant qu’en cas d’un tournoi zonal qui ne verra qu’un d’entre eux se qualifier diminuera leur domination sur la scène continentale.

D’où on doit qualifier deux par Zone et on va les compliquer la vie lors du tournoi final qui n’aura que 2 qualifiés. Ce qui traduit que l’Afrique pourra être représentée au Japon par deux pays du nord selon le plan.

Alors, on dira 14 concurrents dont deux de l’Afrique du Nord qui se sauront déjà qualifiés, donc les 12 iront en tourisme.

Ce qui doit interpeller alors les autres zones et impliquer un éveil pour bousculer les choses surtout que l’Assemblée Générale Extraordinaire et Elective est justement prévue au mois de Juin.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article