L’avenir du judo de la RDC est sur une dynamique de retour au premier plan du continent Africain. Trois médailles remportées au Championnat d’Afrique Cadets et Juniors à Bujumbura, voilà la moisson enregistrée en ce premier trimestre de l’année 2019; une année trempée des compétitions sportives.

Une médaille d’OR, une en Argent et une autre en bronze, trois médailles remportées sur quatre judokas alignés dans cette compétition. La Rdc a de quoi s’investir sur cette tranche d’âge pour garantir un avenir certain à cette discipline qui passe rarement à coté d’une compétition sans la moindre médaille.

BUJUMBURA ET SA MOISSON

La plus haute distinction de la participation Congolaise à ce championnat d’Afrique de judo c’est- à – dire la médaille d’OR est l’ oeuvre Selemani Amuri chez les moins de 90Kg.
Alfred Muray (-81Kg), lui, n’est pas passé loin d’une autre médaille d’or pour le compte de la RDC, faute de mieux il s’en est tiré avec une médaille d’argent et enfin la médaille de bronze a été remportée par Moise MURHULA (-73Kg).

KINSHASA GRAND ABSENT, KINSHASA GRAND CHANTIER

Notons par ailleurs que faute de moyen, aucun judoka Kinois n’a pris part à cette compétition déclare le président de la fédération nationale Congolaise de judo (FENACOJU). Absent de ce rendez-vous Africain, Kinshasa pourra d’ici peu revêtir d’une robe d’éclats son judo avec la construction d’un Palais des Sports que Dominique MAKOBO président de la fédération nationale congolaise de Judo vient d’obtenir. Un don du peuple Japonais dont le financement avoisine les 17 millions de dollars américains. Une salle couverte qui pourra naturellement contribuer à l’éclosion de plusieurs talent encore en souffrance.

0 0 vote
Article Rating