Tout récemment couronnée d’une huitième scudetto consécutive, la Juventus de Turin avait fait l’été dernier un recrutement ambitieux en engageant à prix d’or l’un de deux meilleurs joueurs du monde, en la personne de Cristiano Ronaldo. Celui-ci était censé apporter ce qui permettrait plus aux bianconeris de remporter la Ligue des Champions, un trophée qui manque à l’appel depuis 1996, soit 23 longues années.

La fin de saison approchant à grand pas, l’heure du bilan a sonné.

Juventus, LDC renvoyée à plus tard

Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que la vieille dame est restée intraitable en Italie en remportant largement le championnat après l’avoir dominé dès son coup d’envoi. Néanmoins, un hic vient noircir ce beau tableau ; c’est l’élimination en quart de finale de la Ligue des Champions. C’est l’Ajax d’Amsterdam qui est à la base de ce désastre. La présence du portugais, malgré ses buts marqués à l’aller comme au retour, n’aura pas eu le résultat escompté qui était de remporter la coupe aux grandes oreilles.

Un transfert manqué

Une certaine opinion reste sceptique quant à la pertinence d’un tel recrutement, surtout lorsqu’on prend en considération la somme dépensée, soit 113 millions d’euros (un record pour la Juve), le salaire faramineux (plus de 30 millions d’euros par an) qui va avec, l’âge du joueur (34 ans) ainsi que l’incidence de la présence d’un joueur de cette stature au sein de l’effectif. Là on pense au sacrifice de Gonzalo Higuain envoyé en prêt, au changement de poste de Dybala rendant celui-ci moins performant au passage pour ne citer que ceux-là.

En fin de compte, le recrutement de Ronaldo n’aura pas servi à grand chose sur le plan sportif car la Juve est habituée à être champion de série A depuis plusieurs années maintenant, régnant en maitre sans partage.

Par contre, c’est une autre histoire sur le plan économique. Le fait d’avoir enrôlé le portugais a fortement boosté l’image du club bianconeri entre la vente de maillots, la flambée de la valeur boursière de la Juve, il ne sera pas surprenant qu’en fin d’exercice, les comptables de l’institution dirigée par Andréa Agnelli déclarent des revenus records.

Les avis sont donc partagés quand il faut choisir si CR7 a été un bon recrutement ou pas. Sinon, la Juve n’a pas remporté la Coupe d’Italie.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating