Le 1er Avril est finalement arrivé et la place a été faite, au stade Jean Santos MUTUBILE, à la première édition de la Kinshasa International Cup. Annoncé depuis mi-février, cette vitrine de détection de talents, à son premier jour, était déjà à plus de 500 jeunes venus séduire les instructeurs Espagnols évoluant aussi des Clubs de la Liga Santader. La qualité dans le jeu, de l’envie dans la pratique, le souci dans l’apprentissage du haut niveau sont là les signes qui sautaient aux yeux des nombreux spectateurs venus au stade de Delvaux pour ce premier acte.

Un premier acte plus que séduisant : « Bien plus que surpris, je le suis en voyant de la volonté imprimée par ces jeunes gens soucieux de goûter au haut niveau. C’est un caractère des champions. Durant les 3 premiers jours nous allons observer comment les choses évoluent ; ce n’est qu’à partir de jeudi que nous procéderons au tri » a déclaré Julio César GOMEZ (responsable du camp).

Cédric BAKAMBU présent, 22 jeunes attendus à Dubaï

16, voilà le nombre exact d’aspirant au professionnalisme qui était annoncé lors de la conférence de presse d’avant compétition. Un total presqu’irréalisable pour le commun des Congolais, qui n’y croyant presque pas , est venu en masse pour palper du doigts l’effectivité de ce tournoi qui redonne espoir à ceux-là dont le rêve d’être plus haut niveau du football n’était qu’utopie.

Aujourd’hui, tout le monde y croit, et le nombre a pris de l’allure et a grimpé allant de 16 à 22. Une majoration qui s’explique par le fait que le KIC a un sponsor, une maison de télécommunication Africell.

Un Sponsor qui en ramène un autre, un parrain cette fois, Cédric BAKAMBU. Lors de son séjour à Kinshasa pour affronter le Libéria en match des Éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, le natif d’Ivry-sur-Seine en France a été intéressé par l’initiateur du Tournoi Bob MAKANDALELE. Une adresse qui a également porté sur l’accompagnement des experts Espagnols, l’un des points d’accroche. « Lorsque nous avons discuté avec Cédric BAKAMBU, il n’a pas hésité un seul instant à nous accompagner dans ce long périple qui pour un premier pas ne durera qu’une semaine. Il sait comment les choses se font à Kinshasa, il sait les jeunes souffrent ici à Kinshasa pour faire valoir leur talent. Aujourd’hui, il est Ambassadeur de l’UNICEF, c’est un honneur pour de l’avoir comme parrain. Il va crédibiliser au monde extérieur. Savoir que les instructeurs Espagnols seront à Kinshasa a, aussi, facilité cet accompagnement. »


« Lorsque nous avons discuté avec Cédric BAKAMBU, il n’a pas hésité un seul instant à nous accompagner dans ce long périple qui pour un premier pas ne durera qu’une semaine. Il sait comment les choses se font à Kinshasa, il sait les jeunes souffrent ici à Kinshasa pour faire valoir leur talent. Aujourd’hui, il est Ambassadeur de l’UNICEF, c’est un honneur pour de l’avoir comme parrain. Il va crédibiliser au monde extérieur. Savoir que les instructeurs Espagnols seront à Kinshasa a, aussi, facilité cet accompagnement. »

Sur une durée d’une semaine se tiendra ce tournoi des talents dont l’élimination directe des équipes et joueurs interviendra à partir de ce jeudi 4 Avril. Le clou de dimanche va sacrer la meilleure formation de la capitale et va dévoiler les noms des 22 meilleurs qui seront aux Emirats Arabes Unis, sous la supervision de Valentin MOLONGOY, Ambassadeur de la 1ère édition du KIC.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating